Midi Olympique

Bilan du week-end des clubs français : 3/8 en Champions Cup, 3/4 en Challenge

Bilan du week-end des clubs français : 3/8 en Champions Cup, 3/4 en Challenge

Le 12/12/2021 à 21:10

COUPE D"EUROPE - Après un samedi maussade pour les clubs français où seul le Stade toulousain s'est imposé, la journée de dimanche n'a guère été mieux avec la seule victoire du Stade rochelais, qui rejoint ainsi le Racing, vainqueur vendredi.. En Challenge en revanche, Lyon, Perpignan et Biarritz se sont imposés.

Tout avait bien commencé avec la victoire en fanfare du Racing 92 vendredi soir, sur la pelouse de Northampton qui figure pourtant parmi les cadors du Premiership : 14-45 pour les hommes de Laurent Travers et victoire bonifiée à la clé. L'Europe en guise de tremplin pour les Franciliens ? Cela nous en a tout l'air... En Challenge, Lyon confirmait ses ambitions dans la seconde Coupe d'Europe en dominant à domicile une accrocheuse équipe anglaise de Gloucester (19-13).

L'embellie s'est prolongée le lendemain avec une belle victoire (7-39) du Stade toulousain sur la pelouse d'une équipe de Cardiff diminuée. Emmenés par un Antoine Dupont flamboyant et renforcés par les entrées décisives des puissants Julien Marchand et Joe Tekori, les Toulousains ont parfaitement lancés leur compétition. Ailleurs, en Challenge, les Catalans et les Biarrots faisaient respectivement le boulot contre les Gallois de Newport (22-16) et les Italiens de Zebre (13-26). La Section paloise, quant à elle, baissait pavillon au Hameau contre les London Irish.

Les choses se sont ensuite corsées avec la défaite, dans l'autre poule de Champions Cup de l'UBB face à Leicester. Un revers certes court (13-16), mais terriblement rageant tant les Girondins auraient pu mieux faire s'ils avaient remporté la bataille tactique que leur ont imposé les Anglais. Plus tard dans la soirée, les Clermontois sombraient à domicile contre les Irlandais de l'Ulster (23-29) en raison d'un réveil trop tardif et une défense trop tendre, et Montpellier finissait par craquer à Exeter malgré une première mi-temps contrôlée (42-6).

La Rochelle relève le bilan, Castres oublie le drop

Dimanche, la campagne européenne des clubs français ne s'égayait pas avec la large défaite du Stade français sur la pelouse des Irlandais du Connacht. Les hommes de Gonzalo Quesada (absent du match car déclaré cas contact), n'ont pas réussi à marquer positivement le coup pour leurs retrouvailles avec la Champions Cup, six ans après l'avoir quittée, et ce malgré un XV compétitif qui comptait des cadres comme Kremer, Latu, Sanchez, Arrate ou Etien.

Heureusement, les Rochelais ont su trouver les ressources pour dominer cette remuante équipe de Glasgow (20-13), même s'ils n'ont jamais réussi à se mettre à l'abri de leur adversaire écossais. Au rang des satisfactions, on retiendra les performances remarquées de Brice Dulin Greg Alldritt, Will Skelton, et Reda Wardi.

On a cru que les Castrais pourraient relever ce bilan. Les Tarnais se sont livrés à un vrai bras de fer contre les Harlequins, et chaque équipe a connu ses périodes de domination. Accrocheurs comme toujours, les hommes de Pierre-Henry Broncan sont revenus à deux petits points en fin de rencontre mais n'ont jamais tenté un drop qui aurait pu leur offrir la victoire. Dommage, car ils finissent par perdre sur ce score de 18 à 20.

Contenus sponsorisés