Icon Sport

Un rôle de composition pour Castres

Un rôle de composition pour Castres

Le 12/12/2021 à 12:54Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Plus invité au rassemblement des meilleurs européens depuis 2019, le CO aborde la Champions Cup avec envie et détermination. Et devrait en profiter pour faire travailler l’émulation.

Dimanche, le Castres olympique retrouvera l’élite du rugby européen. Cela ne lui était plus arrivé depuis la saison 2018-2019 et c’est non sans émotion que le vénérable stade Pierre-Fabre se parera de ses plus beaux atours pour accueillir une magnifique affiche, avec la réception de ce qui se fait de mieux en Angleterre ou presque : les Harlequins, champions d’Angleterre en titre et actuels quatrièmes de Premiership…

Le trois-quarts centre tarnais, Thomas Combezou, laissé au repos lors des deux derniers matchs de Top 14, devrait en profiter pour retrouver une place de titulaire au cœur de l’attaque du CO. Comme tous ses coéquipiers, il est plus qu’impatient à l’idée de basculer du Top 14 vers cette nouvelle compétition, toujours excitante à jouer : "Franchement, cette saison, tous les voyants sont au vert pour que l’on se fasse plaisir sur cette Coupe d’Europe. Nous sortons de deux bons matchs en championnat : une défaite avec un contenu satisfaisant à Montpellier et une très belle victoire contre le Racing 92. L’idée, sur ce premier match de Coupe d’Europe, sera de basculer sur une compétition nouvelle tout en gardant notre dynamique née en Top 14."

Un XV hybride

Le puissant centre castrais, auteur d’un essai cette saison pour huit matchs joués dont sept en tant que titulaire, ne tarit pas d’éloges sur son futur adversaire anglais. Pour ceux qui en doutaient encore, cette équipe n’est pas une bande de guignols vêtue de maillots bariolés. Combezou explique : "Les Harlequins font partie des deux ou trois meilleures équipes d’Angleterre. C’est une formation hypersolide défensivement et elle dispose sans doute de la meilleure mêlée du championnat anglais. Ils sont aussi excellents dans le jeu de mouvement, il faudra craindre leur circulation offensive. Ce sera un très grand rendez-vous pour nous dimanche."

Pour parvenir à leur fins, les Tarnais devraient aligner un XV hybride entre joueurs en quête de temps de jeu et joueurs de retour à la compétition après une période de régénération sur les dernières journées de championnat. Ainsi, Thomas Combezou formera la paire de centre avec Pierre Aguillon. Les deux ailes devraient être tenues par Filipo Nakosi et Martin Laveau, tandis qu’à l’arrière, Julien Dumora laissera sa place à Thomas Larregain. Le CO devrait aussi aligner d’entrée de jeu sa charnière la plus expérimentée (Kockott-Urdapilleta).

Le plus gros de la rotation pourrait avoir lieu au sein du 8 de devant. Josaia Raisuqe et Nick Champion de Crespigny entourant Teakiri Ben-Nicholas en troisième ligne ; tandis que la deuxième ligne pourrait, elle, être composée de Théo Hannoyer et Jack Whetton. Les deux piliers titulaires pourraient être Antoine Tichit et Antoine Guillamon tandis que le talonnage serait à la charge de Paula N’Guaumo. Allez, messieurs, musique !

Contenus sponsorisés