Icon Sport

Quatre records battus et des statistiques affolantes : tous les chiffres de Leinster-Montpellier

Quatre records battus et des statistiques affolantes : tous les chiffres de Leinster-Montpellier
Par Rugbyrama

Le 16/01/2022 à 16:28Mis à jour Le 16/01/2022 à 17:05

CHAMPIONS CUP - Le MHR a vécu un après-midi pour le moins difficile. Les Irlandais du Leinster ont accueilli les champions en titre de Challenge Cup avec toutes leurs forces. Et à la fin, l'addition est salée : 89-7. A tel point que plusieurs records ont été battus ce dimanche à la RDS Arena.

Leur supériorité était telle qu'on a cru un temps que les Leinstermen dépasseraient la barre des 100 points... Ce ne fut pas le cas, mais avec ces 89 points marqués et ces 13 essais inscrits cet après-midi dans leur RDS Arena, ils ont néanmoins battu plusieurs records contre une équipe de Montpellier remaniée et déboussolée. D'abord, c'est pour les Irlandais la plus large victoire en Coupe d'Europe. La preuve qu'ils avaient envie d'en découdre après plus d'un mois sans compétition et la décision de l'EPCR d'accorder la victoire à Montpellier sur tapis vert (28-0) lors de la deuxième journée.

Par ailleurs, les hommes de Leo Cullen ont le mérite de n'avoir jamais rien lâché, même quand l'écart s'est grandi. Ce qui arriva très vite, avec un bonus offensif acquis dès la 25e minute... Pour le Montpellier Hérault Rugby, c'est la plus large défaite en Coupe d'Europe de son histoire mais pas seulement puisque c'est simplement la plus lourde de toute son histoire. Le précédent record tenait depuis la saison 2005-2006 avec le succès du Stade français 92-12. De façon générale, jamais un club français n'avait essuyé un tel revers en Coupe d'Europe. Lors de la saison 2004-2005, Bourgoin-Jallieu avait perdu contre le Leinster 92 à 17. La province de Dublin s'est donc chargée d'effacer sa propre marque, notamment grâce à l'essai de James Lowe juste après la sirène (80+1e).

Les statistiques de la rencontre sont historiques elles aussi. 250 passes contre 93, 1 313 mètres parcourus contre 549... L'utilisation du ballon par le Leinster traduit bien le rythme qu'il a voulu imprimer. Quant à l'efficacité des partenaires de Garry Ringrose, les chiffres sont là : 19 franchissements contre 1, 20 offloads contre 4 et 40 défenseurs battus contre 12. Un bien pâle publicité pour le rugby français.

Contenus sponsorisés