Vidéo - Des Mauls et Débats : "Si le Leinster c’est l’équipe d’Irlande, Toulouse c’est l’équipe de France !"

07:39

Toulouse, en marchant vers Dublin

Toulouse, en marchant vers Dublin
Par Jeremy Fadat via Midi Olympique

Le 11/05/2022 à 17:00Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Après son quart de finale d'anthologie remporté contre le Munster, mais qui a laissé des traces physiques, le Stade toulousain a évidemment axé sa semaine sur la récupération des troupes avant de défier le Leinster sur ses terres samedi.

Dès le coup de sifflet final de son quart de finale victorieux de Champions Cup face au Munster, ou plutôt au bout de la séance de tirs au but qui a offert au champion d'Europe en titre sa qualification pour le dernier carré de la compétition, tous les acteurs ne l'ont pas caché : la semaine à venir serait placée sous le sceau de la récupération. La régénération des corps, devenue une nécessité absolue après cent minutes de jeu dantesques à l'Aviva Stadium et sept jours avant de retourner à Dublin pour défier ce terrifiant Leinster, impressionnant vainqueur sur la pelouse de Leicester, pourtant leader du Premiership anglais.

Du coup, le staff toulousain a mis sa volonté en application : repos complet dimanche et lundi, repos encore ce mercredi. Le tout avant un entraînement jeudi matin, puis le décollage vers l'Irlande dans l'après-midi. La seule grosse journée de travail était donc prévue pour ce mardi. Mais, là encore, le manager Ugo Mola a adapté ses séances pour garantir de la fraîcheur dans les rangs stadistes. Ainsi, celle de l'après-midi fut en grande partie organisée sous forme de "clarity". A savoir que les joueurs ont répété leurs gammes et certains lancements au ralenti, en marchant et sans contact. Même s'il faut noter qu'ils ont un peu accéléré en fin d'entraînement.

Delibes, Médard et Germain vers un forfait

Jean Bouilhou indiquait dès samedi qu' "à ce moment de la saison, les joueurs connaissent par coeur le rugby pratiqué". Il s'agissait donc juste de traduire sur le terrain quelques ajustements, nés de ce qui a été observé à la vidéo pour préparer le duel immense qui s'annonce. Au niveau de l'effectif, Toulouse a encore perdu des hommes samedi dernier. Dimitri Delibes (cheville), sorti sur blessure, ne devrait pas faire le déplacement pour cette demi-finale. Pas plus que Maxime Médard, sorti sur commotion et victime d'une blessure sérieuse à une cuisse, et Baptiste Germain, lequel souffre d'un genou douloureux.

Pour compenser, l'encadrement va compter sur les retours à la compétition de Juan Cruz Mallia, qui en a fini de sa suspension, et de Zack Holmes, qui a eu le feu vert après sa récente commotion. Arthur Bonneval est également apte. A la mêlée, Martin Page-Relo va évidemment postuler, comme Alexi Balès. Y aura-t-il d'autres retours devant ? Pour l'instant, rien n'est moins sûr. Une incertitude existe toujours autour de Richie Arnold, pour qui il demeure un espoir. Idem pour Charlie Faumuina, qui reste très incertain. Alban Placines, Santiago Chocobares, Sofiane Guitoune, Lucas Tauzin ou Yannick Youyoutte sont toujours indisponibles.

Contenus sponsorisés