Icon Sport

"Pour Macalou, il n'y aura pas plus de sanctions sportives"... Le top des déclas du week-end

"Pour Macalou, il n'y aura pas plus de sanctions sportives"... Le top des déclas du week-end
Par Rugbyrama

Le 24/01/2022 à 18:15Mis à jour Le 24/01/2022 à 18:17

CHAMPIONS CUP - Gonzalo Quesada parle de la sanction infligée à Sekou Macalou, Ugio Mola s'indigne des décisions de l'EPCR, Christophe Urios n'est pas du même avis, Paul Willemse ravi de la performance de Montpellier ou encore René Bouscatel qui réagit à la fin des jauges... Le top des déclas du week-end.

" Il n'y a pas de gros soucis. Il n'y aura pas plus de sanctions sportives"

Dans les colonnes de Midi Olympique, Gonzalo Quesada est revenu sur l'absence de Sekou Macalou lors de la rencontre de Champions Cup face au Connacht. Selon nos informations, le joueur s'est présenté au rendez-vous fixé par le staff avec plus d'une heure de retard. Un retard jugé selon toute vraisemblance comme un manque de respect de la part du joueur. Ainsi, le manager Gonzalo Quesada et son staff, ont pris la décision de l'écarter du groupe. Il explique : "C'est une gestion d'équipe qui reste dans l'intimité. Il n'y a pas de gros soucis, c'est une situation qu'il a fallu gérer. Il n'y aura pas plus de sanctions sportives, ça s'arrêtera là."

" On est en train de décrédibiliser notre sport "
" Il n'y a pas scandale"

Le sujet fait couler beaucoup d'encre depuis ce vendredi. Le Stade toulousain a été déclaré perdant 28-0 face à Cardiff à cause d'un trop gros nombre de cas de Covid dans son effectif, d'après l'EPCR. Au micro d'RMC, le manager de l'UBB, Christophe Urios a réagi sur cette affaire : "Tout d'abord, c'est un sujet sensible pour moi car c'est mon sport, c'est la Coupe d'Europe et c'est Toulouse qui est touché. En Top 14, quand tu es frappé par le Covid, si tu es en capacité de présenter quinze joueurs professionnels dont six première ligne, tu dois jouer le match. En Champions Cup, de ce que j'en sais, il n'y a pas de règle. [...] Pour moi il n'y a pas scandale. Je ne pense pas que ça le soit. La règle de la Coupe d'Europe, c'est de ne pas reporter de match.

" Je suis très fier de mon équipe et de mon staff"

Auteur d'un match remarquable malgré le fait qu'il n'avait pas joué depuis le 27 décembre dernier, le deuxième ligne tricolore du MHR Paul Willemse a apprécié la réaction collective de son équipe qui a largement dominé Exeter et validé son billet pour les phases finales. "A mon avis, il n'y a pas beaucoup d'équipes qui peuvent réagir comme cela. Je suis très fier de mon équipe et de mon staff, on a montré quelque chose de spécial. Pendant toute la semaine on a préparé ce match en se disant que l'on avait quelque chose à prouver."

" Je ne comprenais pas très bien une jauge fixe imposée quelle que soit la capacité du stade"

La levée des jauges, à partir du 2 février, "est une très bonne nouvelle" pour le Top 14. "Il était temps", s'est félicité le président de la Ligue nationale de rugby René Bouscatel dans un entretien à l'AFP : "C'est une très bonne nouvelle! Il était temps. Je ne comprenais pas très bien une jauge fixe imposée quelle que soit la capacité du stade et non une règle un peu plus proportionnelle. Les pertes pour cette année ne sont pas encore estimées mais sur la période précédente, il y a eu 13 millions (d'euros) de pertes pour les clubs de Top 14. C'est énorme"

Contenus sponsorisés