Icon Sport

Le Stade français sombre au Connacht

Le Stade français sombre au Connacht

Le 12/12/2021 à 15:46Mis à jour Le 12/12/2021 à 16:16

CHAMPIONS CUP - Les Irlandais ont facilement disposé du Stade français 36-9. Supérieurs, les joueurs du Connacht ont marqué 6 essais et empochent le bonus offensif. Avec une équipe remaniée, les Parisiens ont raté leurs retrouvailles avec la Champions Cup.

Pas d'exploit pour les joueurs du Stade français. Sans leur entraîneur Gonzalo Quesada et leur recrue vedette Ngani Laumape, les Parisiens n'ont pas existé sur la pelouse du Connacht lors de la première journée de Champions Cup. Les Stadistes n'ont pas réussi à trouver d'alchimie avec cette composition remaniée. En face, les Irlandais ont joué un rugby très pragmatique.

Six ans après sa dernière apparition en Champions Cup, le Stade Français a raté ses retrouvailles avec la Coupe d’Europe, la faute aux Irlandais du Connacht. Dans des conditions climatiques compliquées, en raison de fortes bourrasques de vent, les Parisiens n’ont pas réussi à imposer leur jeu.

Avec le vent dans le dos dans la première période, les coéquipiers de Nicolas Sanchez n’ont jamais su se servir de cet atout. Au contraire, ils ont passé le plus clair de leur temps, dans leurs 22 mètres à défendre des mauls irlandais. Un travail de sape qui a fini par payer pour les joueurs du Connacht puisque ces derniers sont rentrés aux vestiaires avec une avance de 13 points et avec déjà 3 essais inscrits.

Dominés physiquement

Les Parisiens auront résisté pendant 40 minutes. Mais au retour des vestiaires, avec le vent de face, le Stade Français a dû essayer de relancer les ballons et de trouver des failles dans la défense du Connacht. Sans succès, les joueurs de la capitale se sont constamment heurtés à une défense bien en place.

Les Irlandais eux, plus puissants et dominateurs à l’impact, ont imposé un rythme d’enfer aux Stadistes. Un rythme qu’ils n’ont pas été capables de tenir sur la longueur. Avec des charges incessantes des leurs avants, les Irlandais ont fini par trouver la faille à plusieurs reprises en coin grâce notamment aux ailiers, bien servis à chaque fois par le demi d’ouverture Jack Carty.

Malgré un bon passage à l’heure de jeu avec notamment l’apport de leur banc, les Parisiens ont trop subi. Dans ce second acte, ils ont encaissé un 17-3 avec pas moins de quatre essais inscrits. Pour les Irlandais, cette entrée en matière est quasiment parfaite avec cette victoire bonifiée. En revanche, pour les Parisiens, les espoirs de se qualifier viennent de sérieusement se compliquer.

Contenus sponsorisés