Icon Sport

La Rochelle dans le grand bain des huitièmes de finale

La Rochelle dans le grand bain des huitièmes de finale

Le 15/01/2022 à 20:23Mis à jour Le 15/01/2022 à 20:35

CHAMPIONS CUP - Grâce à une troisième victoire dans cette nouvelle édition de la Rugby Champions Cup, La Rochelle a déjà validé son billet pour les 8e de finale, en triomphant de Bath 39-21 (bonus offensif). Pour le compte de la 3e journée de coupe d’Europe, le Stade Rochelais confirme son statut de finaliste de la saison passée, sans trembler et avec du spectacle en prime.

C’est en train de devenir un grand classique de la coupe d’Europe. La Rochelle est devenu, à force de travail, un ténor de la compétition européenne de référence, et si Marcel-Deflandre est quasi imprenable en Top 14, cette bonne habitude commence à se vérifier aussi au plus haut niveau européen. Sans le moindre doute, les Maritimes ont remporté un succès bonifié essentiel dans l’optique de la qualification, et s’affirment encore comme un des favoris de l’épreuve, malgré un relâchement coupable en seconde période, alors que tout semblait déjà plié dans cette rencontre.

Dans la brume et le froid, La Rochelle a livré une rencontre parfaitement maîtrisée, jusqu’à l’heure de jeu, face au dernier de la premiership anglaise, Bath. Avec une seule victoire dans son championnat cette saison, obtenue la semaine passée, Bath n’est pas une équipe en confiance, et cela s’est ressenti cette après-midi sur la pelouse de Deflandre. Avec beaucoup d’application et de sérieux, La Rochelle a construit sa victoire dès la première période, avec deux essais de Jonathan Danty, idéalement servi par Rhule peu après le quart d’heure de jeu, puis de Picquette, suite à un bon travail des avants rochelais seulement quelques minutes plus tard (23e). Avants et arrières, qui se sont mis en évidence dans un premier acte plutôt réussi pour le dernier finaliste de l’épreuve, qui prenait le large au score à la pause 20-0. Seuls petits regrets peut-être, avec une mêlée fermée plusieurs fois pénalisée, et un essai du break manqué de peu par Grégory Alldrit, qui après une action de classe dans la défense de Bath, n’est finalement pas parvenu à aplatir le ballon. En face, les Anglais n’avaient pas grand chose à se mettre sous la dent et se les cassaient systématiquement sur la défense maritime, sur leurs rares opportunités.

Une troisième victoire et déjà la tête dans les nuages

À la pause, le break était net et sans bavure et La Rochelle, maîtrisait trop son sujet pour laisser le moindre doute dans cette rencontre. Poutant en deuxième période, il restait tout de même un bonus offensif à aller chercher, pour assurer la qualification au tour suivant, avant même la dernière rencontre de poule. Les Maritimes ont alors pris le parti du spectacle, inscrivant rapidement les essais manquant à son bonheur par Picquette (43e), auteur d’un doublé, Leyds (51e) et Rhule (55e) L’heure de jeu était à peine atteinte et La Rochelle s’envolait 39-0. La tête déjà dans les nuages, les hommes de Ronan O’Gara se relâchaient alors totalement au rythme des changements et concédaient trois essais coup sur coup (Jonker 57e, Simpson 61e et McConnochie 63e), dont deux de près de 80 mètres. Une indigence pardonnée par le public de Marcel-Deflandre, qui prenait son parti d’une fin de rencontre débridée et spectaculaire. Avec 8 essais dans cette rencontre, dont 5 pour son équipe, La Rochelle va pouvoir savourer cette performance, même si son coach insistera sans doute sur le trou d’air subi à l’heure de jeu, pour mobiliser ses troupes la semaine prochaine avant un dernier déplacement à Glasgow.

Grâce à ce second succès à domicile, La Rochelle fait la course dans le haut du classement de la poule A (2e, avec 11 points). le Stade Rochelais va donc pouvoir se déplacer en pleine confiance la semaine prochaine sur la pelouse des Ecossais de Glasgow pour définitivement acter leur qualification au prochain tour. Pour Bath (10e avec 2 points), c’est en revanche un exploit improbable qu’il faudra accomplir lors de l’ultime rencontre, durant laquelle les Anglais accueilleront le très redouté Leinster.

Contenus sponsorisés