• Champions Cup - Maxime Lucu (Union Bordeaux-Bègles)
    Champions Cup - Maxime Lucu (Union Bordeaux-Bègles)
  • Top 14 - Santiago Cordero (UBB)
    Top 14 - Santiago Cordero (UBB)
  • Champions Cup - Jalibert (Bordeaux) face aux Scarlets
    Champions Cup - Jalibert (Bordeaux) face aux Scarlets

L'UBB doit-elle faire reposer ses cadres lors du match retour face à La Rochelle ?

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Largement battue lors du match aller par La Rochelle, sur sa propre pelouse de Chaban-Delmas (13-31), l'Union Bordeaux-Bègles est dans une situation plus que délicate vis-à-vis de la qualification pour les quarts de finale de Champions Cup. Une situation, additionnée avec plusieurs facteurs, qui amène à poser une question simple : l'UBB doit-elle faire tourner samedi prochain ?

Quelle déception ce fut, pour l'Union Bordeaux-Bègles. Samedi dernier, malgré des tribunes garnies de près de 30 000 spectateurs dans l'antre de Chaban-Delmas, les protégés de Christophe Urios ont une nouvelle fois subi la dure loi de leurs voisins rochelais (13-31). Lors de la rencontre aller des huitièmes de finale de Champions Cup, les Girondins n'ont tout simplement pas eu le niveau, face à des Maritimes insubmersibles. Dépassés dans la plupart des secteurs de jeu, ils laissent leurs adversaires prendre une énorme avance en vue de la qualification pour les quarts de finale de la compétition.

Une question d'honneur ?

Pour dire vrai, il paraît même impensable de voir les Unionistes revenir dans la course, et se qualifier sur la pelouse de Marcel-Deflandre. Surtout au vu de leur dynamique actuelle, plombée par sept défaites lors des huit derniers matchs. Alors pourquoi ne pas tout simplement faire tourner l'effectif lors de cette deuxième confrontation, et se concentrer sur d'autres chantiers, notamment celui du Top 14 ? Cette question, aussi légitime soit-elle, demande tout de même une certaine réflexion.

Une deuxième fois en deux semaines, La Rochelle est à la maison à Chaban-Delmas.#UBBSR

Le film du match > https://t.co/LefbDcAafc pic.twitter.com/ULCtPxPihe

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) April 9, 2022

Surtout qu'il ne faut pas oublier qu'un La Rochelle - UBB est un derby, et qu'un derby n'est jamais dénué d'enjeu. Notamment ici, puisque les Rochelais viennent de s'imposer deux fois à Bordeaux et qu'un troisième revers pourrait être vu comme une humiliation. Une question d'honneur devrait alors rentrer en jeu, et il y a fort à parier que les Bordelais ne veulent certainement pas prendre une autre déculottée samedi. Mais d'autres facteurs pourraient pousser Urios et son staff à faire reposer certains des cadres de l'équipe.

Le championnat comme priorité

Déjà, la situation du club en Top 14 semble désormais être la priorité absolue. Malgré les récentes déconvenues, l'UBB pointe toujours à la deuxième place du championnat. Une place qu'ils seraient bien inspirés de conserver, afin de se qualifier directement pour les demi-finales en juin, et de s'éviter un barrage piégeux. Les quatre derniers matchs, et notamment le déplacement à Montpellier lors de la prochaine journée, sont primordiaux, et les Girondins auront besoin de cadres en très grande forme.

Top 14 - Santiago Cordero (UBB)
Top 14 - Santiago Cordero (UBB)

D'autant plus que ces derniers n'ont pas chômé ces derniers temps. Cameron Woki et Maxime Lucu ont directement enchaîné les matchs en club après un Tournoi des 6 Nations éreintant. "Oui, je suis fatigué, confiait le troisième ligne, après la rencontre face au Stade français. Mais aujourd'hui, je joue pour mon club et on a envie de se qualifier, de jouer ces phases finales, donc je donne tout. Ma fatigue, c'est en second plan." Présent au club lors des doublons, Santiago Cordero a lui été titulaire lors des dix dernières rencontres jouées par l'UBB, toute compétition confondues !

Reposer les cadres

En plus, le Puma a dû dépanner à des postes qui ne sont pas forcément les siens, comme à l'arrière et surtout à la mêlée. Car oui, une des principales raisons de l'essoufflement bordelais aujourd'hui est aussi le nombre astronomique de blessures ces derniers temps. Sans Jalibert (cuisse), Buros (épaule), Moefana (genou), Petti (genou), Seuteni (genou puis épaule) ou encore Jolmès (ischio-jambier) depuis plusieurs semaines, les Bordelais ont enchaîné les mauvaises nouvelles et n'ont jamais pu se permettre de faire une rotation dans leur effectif. D'autant plus que le capitaine Jefferson Poirot s'est de nouveau blessé, au mollet, lors du match aller.

Champions Cup - Jalibert (Bordeaux) face aux Scarlets
Champions Cup - Jalibert (Bordeaux) face aux Scarlets

Ce match retour face aux Rochelais pourrait donc être l'occasion parfaite de reprendre des forces, avant de terminer la saison à fond, avec un sprint final intense en championnat. Preuve peut-être de cette possibilité : le cas de Matthieu Jalibert. Alors que le retour de l'ouvreur international était annoncé pour cette semaine, nous apprenions finalement après la défaite de samedi dernier, qu'il ne participerait pas au match retour. Signe qu'il faut garder ses forces pour le championnat ?