Icon Sport

Sinzelle : "C’est bien d’aller en finale mais l’essentiel, c’est de la gagner"

Sinzelle : "C’est bien d’aller en finale mais l’essentiel, c’est de la gagner"

Le 15/05/2022 à 21:16Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Le trois-quarts centre rochelais Jérémy Sinzelle est revenu en conférence de presse sur la performance de son équipe, victorieuse ce dimanche face au Racing 92, sur la pelouse de Bollaert (Lens).

Comment analysez-vous cette victoire en demi-finale ?

Le match fut dans l’ensemble compliqué. On a tenté la passe de trop, on a été maladroits mais nous avons su faire le dos rond sur les temps forts du Racing, qui voulait nous contourner et nous prendre en contre. En clair, il fallu se concentrer sur les basiques, la défense et une grosse conquête. Il ne faut pas oublier que le rugby commence devant et là-dessus, nous étions dominants.

À titre personnel, que ressentez-vous ? Vous étiez blessé l’an passé, pour la première finale rochelaise en Champions Cup...

Je suis plutôt sur la fin de ma carrière (il a 32 ans) et cette finale est super importante à mes yeux. Maintenant, c’est très bien d’aller en finale mais l’essentiel, c’est de la gagner. Quand tu ne remportes pas de titre, il y a toujours un goût d’inachevé dans ta saison.

Qu’avez-vous pensé de l’ambiance, à Lens ?

C’était bizarre… Il y avait 16 000 personnes dans un stade qui peut en accueillir 38 000. Bon… Ce n’est pas grave... Ça reste du sport... Mais j’espère que ce sera géré différemment, la prochaine fois.

Votre capitaine Grégory Alldritt disait avoir le "réservoir vide" après cette rencontre. Et vous ?

C’est la fin de saison et les corps souffrent. Il va donc falloir que Greg Alldritt récupère avant de disputer la finale de Champions Cup. Mais nous avons un groupe très étoffé et ce challenge, sur deux tableaux, est excitant. Maintenant, le staff va devoir composer une équipe pour le Stade français. Nous n’avons pas le droit à l’erreur en championnat si nous souhaitons nous qualifier.

Avez-vous dit quelque chose à Ihaia West à la mi-temps du match ? Il avait été plutôt maladroit dans ses tirs aux buts…

Non, je ne lui ai rien dit. Sur les tirs aux buts, ça n’a pas été top mais dans le jeu, Ihaia a bien géré le match.

Est-ce particulier pour vous, de jouer cette finale à Marseille ?

Oui. Mes parents sont à Nice, mes beaux-parents à Toulon et automatiquement, Marseille c’est un peu la maison ! Mais voilà : nous allons jouer une grande équipe du Leinster et l’important, avant de rejoindre le Vélodrome, est donc d’emmagasiner un maximum de fraîcheur afin de pouvoir rivaliser avec ces Irlandais.

Quelle opinion avez-vous du Leinster, votre adversaire en finale ?

Sincèrement, pour les avoir vu jouer samedi… (il coupe) Ils tiennent le ballon pendant vingt temps de jeu… Mais bon, chaque chose en son temps : on va d’abord se concentrer sur la journée de Top 14 avant de se pencher sur le reste.

Contenus sponsorisés