Icon Sport

Fernandez : "Plus c’est long, plus on sait que l'arbitre va accorder l’essai"

Fernandez : "Plus c’est long, plus on sait que l'arbitre va accorder l’essai"

Le 25/01/2022 à 16:28Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Le demi de mêlée de Castres, Jérémy Fernandez, était le capitaine du CO quand M. Adamson a accordé l’essai des Quins, synonyme d’elimination. Il revient sur ce moment décisif du match, qui a causé la défaite et l'élimination des Tarnais en Coupe d'Europe.

Malgré une magnifique prestation, les Castrais ont cédé trois minutes après la sirène sur la pelouse des Harlequins. Un essai d’Alex Dombrandt accordé après de longues minutes d’arbitrage vidéo a mis fin aux espoirs de qualification du CO. Un dénouement cruel pour les joueurs tarnais, et notamment Jérémy Fernandez, capitaine du CO lors des ultimes secondes : "Dans un premier temps, l’arbitre me signale que pour lui, il n’y a pas essai, mais qu’il veut quand même vérifier avec la vidéo. On regarde tous les écrans, on voit que les images ne sont pas claires. Du coup, ils les repassent plusieurs fois. Au fur et à mesure, les minutes passent et on se dit que plus c’est long, plus on sait qu’il va accorder l’essai. Et c’est ce qu’il a fait…"

Une décision difficilement compréhensible pour le demi de mêlée, qui était au plus près de l’action : "Honnêtement, je ne vois pas s’il aplatit ou pas. Ce que je sais, c’est que j’ai le pied sur le ligne et qu’il pose le ballon devant mon pied… Par définition, je me dis qu’il n’a pas réussi à toucher la ligne. C’est dur à vivre car on fait un énorme match, on voulait vraiment se qualifier. C’est dommage, mais on doit tuer le match bien avant."

Contenus sponsorisés