Icon Sport

Et La Rochelle sauva un samedi compliqué pour les clubs français en Coupe d'Europe...

Et La Rochelle sauva un samedi compliqué pour les clubs français en Coupe d'Europe...

Le 23/01/2022 à 10:28Mis à jour Le 23/01/2022 à 10:38

CHAMPIONS CUP - En s'imposant sur le terrain de Glasgow (38-30), La Rochelle a sauvé l'honneur des clubs tricolores. Après les défaites sur tapis vert de Toulouse et Bordeaux, puis celles de Clermont et Perpignan sur la pelouse, les résultats des clubs de Top 14 ce samedi ne poussaient guère à l'optimisme...

Le rugby français peut remercier les Rochelais. En quelque sorte, les Maritimes ont "sauvé" un samedi noir pour les clubs tricolores sur la scène européenne. Une journée compliquée qui a basculé dans le scénario catastrophe bien avant de débuter. Dès vendredi après-midi, les deux plus mauvaises nouvelles sont tombées. Toulouse, puis l’UBB ne pourront pas combattre dans le rectangle vert. Déclarées perdantes - face à Cardiff et Leicester - pour un trop gros nombre de cas de Covid dans leur effectif, les deux équipes qui dominent le Top 14 doivent encaisser une défaite à zéro point. Si les Bordelais ont été officiellement qualifiés ce vendredi après-midi, ce n’est pas le cas des Toulousains qui devront patienter jusqu’à la rencontre Munster-Wasps pour être certains de leur sort.

Des défaites sur tapis vert, qui pouvaient en quelque sorte être effacées sur le terrain par des formations, qui elles, ont pu chausser les crampons. En premier lieu, les Clermontois. L’ASM se rendait sur la pelouse de l’Ulster pour assurer sa place en phases finales. Mais là encore, tout ne s’est pas passé comme prévu. Dominés durant une bonne heure, les Auvergnats n’ont pas pu combler leur retard et s’inclinent 34-31 en Irlande. Comme d’autres, les Jaunards laissaient leur destin dans les mains ou les pieds d’autres équipes…

À noter, comme si cela ne suffisait pas, que dans le même temps, Perpignan était laminé sur la pelouse de Gloucester en Challenge Cup. L’Usap, remaniée, n’a pas fait le poids en Angleterre et a encaissé pas moins de 68 points. Bref, la nuit tombée, aucun club français n’avait connu le goût de la victoire en Coupe d’Europe…

Les Rochelais en pompiers de service

C’est alors que les Maritimes ont enfilé leur tunique et lassé leur crampons. En déplacement à Glasgow, les joueurs de Ronan O’Gara étaient déjà qualifiés mais avaient bien l’intention de terminer en beauté. Et ça s’est vu. Dominateurs devant, ils ont pris la mesure des Écossais, impuissants face à la machine blanche ce samedi soir. Une victoire finale avec le bonus offensif 38-30 qui assure aux coéquipiers de Grégory Alldritt l’avantage du terrain en huitièmes de finale.

Mais les points positifs du succès rochelais ne s’arrêtent pas là. La victoire des finalistes sortants a offert la qualification… à Clermont ! La Rochelle a rendu un fier service aux Auvergnats qui ont pu dormir sur leurs deux oreilles. De plus, Montpellier n’a plus besoin que d’un point pour voir les phases finales également. Même si la tâche ne sera pas aisée face à Exeter, rien n’est impossible pour les Héraultais. À noter qu'il y a eu, d'une certaine manière, un deuxième succès bleu blanc rouge ce samedi soir. Celui de Toulon, accordé sur tapis vert face à Newcastle (le match était prévu à 21 heures).

Au final, cette quatrième journée de Coupe d’Europe a très mal débuté pour les clubs tricolores mais La Rochelle est venue sauver les meubles sur le gong. Reste désormais à voir si le Stade français et Montpellier vont réussir à donne un peu plus de relief à un week-end mouvementé.

Contenus sponsorisés