Icon Sport

Clermont : pour Lopez, "la Coupe d'Europe est beaucoup moins motivante dans ce contexte"

Clermont : pour Lopez, "la Coupe d'Europe est beaucoup moins motivante dans ce contexte"

Le 12/01/2022 à 19:05Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Camille Lopez goûte modérément les décisions prises par l’EPCR en cette période de pandémie. A quelques jours d’affronter Sale à domicile, l’ouvreur clermontois déplore le manque d’équité de la compétition européenne.

A 32 ans, Camille Lopez dispute peut-être sa dernière Champions Cup, l’ouvreur allant prendre la direction de Bayonne cet été. Le moins que l’on puisse dire est que l’ancien international ne goûte que modérément à cette édition tronquée, se disputant autant sur le terrain que dans les bureaux de l’EPCR : “Je ne sais pas quoi en dire, a réagi, ce mercredi, le numéro 10. Je ne sais pas si ça rime à quelque chose. Il y en a qui gagnent sur tapis vert et qui ont cinq points, d’autres qui ont des matchs nuls et deux points. Pour les prochains matchs, je crois que c’est zéro point. On entend tout et n’importe quoi. Je ne sais pas si ça rime à quelque chose de faire cette compétition. Il n’y a aucune équité dans tout ça. Nous, on n’est pas décideurs, on attend, s’entraîne, on se prépare comme si l’on devait jouer.”

"Il faut rester à notre place"

Dans ce contexte, l’ouvreur aborde le retour à la Champions Cup avec une pointe de dépit. Et de nostalgie : “Aujourd’hui, la Coupe d’Europe, telle qu’elle est, est beaucoup moins motivante. Je vais pas vous mentir. Je suis arrivé ici, il y a huit ans, l’ASM avait une culture incroyable de l’épreuve. Ca m’avait choqué. C’était limite plus important que le Top 14. Peut-être parce que l’équipe ne l’avait pas encore remporté mais c’était vraiment primordial.”

Loin de prétendre à la victoire finale pour l’heure, Clermont cherchera à entretenir ses espoirs de qualification à l’occasion de la venue de Sale, dimanche. Si, avec seulement trois points et une neuvième place au classement, l’ASM serait inspirée d’effectuer le plein de points, Camille Lopez garde les pieds sur terre : “Il faut rester à notre place, on n’a pas la prétention de survoler la chose. On va se contenter de faire un match propre et de le gagner. Après, on verra comment ça se passe. Mais c’est sûr que si l’on peut avoir le plus de points possibles..” Cela réchaufferait un tant soit peu les coeurs du côté de Clermont.

Contenus sponsorisés