Midi Olympique

Un Munster victorieux place Castres en situation difficile

Un Munster victorieux place Castres en situation difficile
Par Rugbyrama

Le 14/01/2022 à 22:43Mis à jour Le 14/01/2022 à 23:11

CHAMPIONS CUP - Le Munster Rugby entretient son invincibilité avec une 3e victoire de rang en Champions Cup sur la pelouse d’un Castres pourtant volontaire. En s’imposant 13-16, les Munstermen assurent déjà leur qualification en 8e de finale, tout en confirmant leur ascendant sur le club tarnais, avec une 10e victoire lors de leurs 11 dernières confrontations européennes.

Avec dorénavant trois défaites aux compteurs, dont deux à domicile, Castres a sérieusement amoindri ses chances de se qualifier pour la suite de la Champions Cup. Pourtant, face à un ténor de la compétition, les hommes de Pierre-Henri Broncan ont encore vendu chèrement leur peau, à l’image du match-aller en Irlande, perdu seulement 19-13. Mais avec seulement 3 points, grâce à un nouveau bonus défensif, le CO peut encore espérer inverser la tendance, en cas d’exploit la semaine prochaine sur la pelouse des anglais des Harlequins de Londres.

Il faisait un froid polaire au stade Pierre-Fabre, mais en faisant preuve de beaucoup de courage et de solidarité, les Tarnais ont emmené dans leur sillage le public présent pour ce choc. Un CO qui a fait jeu égal avec la terrible armada irlandaise, en s’appuyant en particulier sur une défense hors paire. Avec une certaine rigueur aussi, puisque le Munster n’a pu exploiter qu’une occasion en première période, profitant d’une pénalité de Crowley pour marquer ses seuls points. Patient, et profitant paradoxalement de la sortie d’Arata pour un protocole commotion, Castres a profité de l’expérience de Rory Kockott pour faire fructifier son principal temps fort du premier acte. Après un bon travail préalable des avants, Botica partait sur la droite et offrait un coup de pied parfaitement calibré à Thomas Larregain dans l’en-but adverse. Plus prompt que les deux derniers défenseurs, le jeune arrière inscrivait le premier essai de la rencontre, permettant à son équipe de virer en tête à la pause 7-3. Un Thomas Larregain qui était justement récompensé d’une première période particulièrement réussie à titre personnel, mais marqué par pas mal de déchet en conquête sur le plan collectif.

Quand l’expérience irlandaise fait encore la différence

Bousculés dans tous les secteurs, les Irlandais ne trouvaient pas vraiment de solution pour sortir de la pression adverse, et leur capitaine O’Mahony avait bien du mal à mobiliser ses troupes. Mais forte de sa très grande expérience, l’équipe du Munster a su attendre son heure. Dans une seconde période marquée par de nombreux échanges au pied, Castres à fait le choix de tenter de bloquer son adversaire dans son camp. Les buteurs permettaient l’évolution du score (13-9), avant que les Irlandais ne s’offrent une première opportunité d’arracher la victoire. A 10 minutes du terme de la rencontre, c’est pourtant l’alignement castrais, qui venait une fois de plus valoriser une défense remarquable des Français dans cette rencontre toujours indécise. Mais sur une ultime opportunité, le Munster faisait preuve de sa très grande maîtrise dans les moments clés, en mettant en place un ballon porté efficace au terme duquel Coombes allongeait le bras, pour inscrire l’essai de la victoire à 2 minutes du coup de sifflet final. Le métier des Irlandais faisait la différence, et le point de bonus défensif ne pouvait suffire à récompenser les nombreux efforts du CO dans une fin de rencontre cruelle.

Grâce a cette 3e victoire consécutive, le Munster continue sa course dans le haut du classement de la poule B (1er avec 13 points). Les Munstermen, vont maintenant chercher la passe de 4, avec la réception des Wasps dans leur stade de Thomond Park lors de la dernière journée, la semaine prochaine. Pour Castres, c’est une 3e défaite cette saison en Coupe d'Europe, la seconde à domicile. Les Tarnais se retrouvent à la 9e place du classement (3 points), et vont tenter de joueur leur ultime chance de qualification sur la pelouse des Harlequins de Londres le week-end prochain.

Contenus sponsorisés