Icon Sport

Castres passe à deux doigts d'un immense exploit chez les Harlequins

Castres passe à deux doigts d'un immense exploit chez les Harlequins

Le 21/01/2022 à 22:56Mis à jour Le 22/01/2022 à 00:50

CHAMPIONS CUP - Quelle partie au Stoop de Londres ! Le Castres olympique et les Harlequins se sont livrés une véritable rencontre européenne, pleine d'essais et d'intensité. Mais ce sont les Anglais qui l'emportent au terme d'une fin de match tumultueuse. Après la sirène, Dombrandt inscrivait son troisième essai de la soirée, condamnant cruellement des Tarnais abattus (36-33)...

Que c'est cruel pour les Castrais ! Magnifiques d'abnégation, les Tarnais ont cédé à la quatre-vingt-sixième minute sur la pelouse du Stoop de Twickenham. Un essai de Dombrandt, accordé après un appel vidéo est venu tuer les espoirs de qualification que les Castres avait faits grandir minutes après minutes. Dès les premières secondes, le CO se lançait à l'abordage de la ligne anglaise, conscient qu'il lui fallait inscrire au minimum quatre essais pour voir les phases finales de Champions Cup. Gaëtan Barlot et Antoine Zeghdar sont venus refroidir les tribunes du Stoop et surtout réchauffer les coeurs castrais, qui voyaient là un exploit se dessiner (13-0).

Champions Cup - Nick David (Harlequins) tente de se frayer un chemin dans la défense de Castres

Champions Cup - Nick David (Harlequins) tente de se frayer un chemin dans la défense de CastresIcon Sport

Sauf que les Quins n'allaient pas se laisser faire si facilement. Par deux fois, ils franchissent la ligne pour revenir à quatre petits points (16-12), avant de prendre l'avantage peu avant la demi-heure avec un troisième essai. Repassés derrière au score, les Castrais ne vont pas arrêter de jouer, bien au contraire. Nouvelle combinaison en touche et c'est cette fois Rory Kockott qui va derrière la ligne pour (déjà) la troisième réalisation tarnaise avant la pause (23-22).

Le coup fatal à la 86ème minute !

Le début de seconde période est totalement à l'avantage des locaux, qui voulaient logiquement réagir. Alex Dombrandt, le héros de la soirée s'offre un doublé et surtout six points d'avance aux siens (29-23). Mais qui croyait vraiment que Castres allait laisser échapper son rêve si facilement ? Pas les quinze guerriers sur le terrain en tout cas. Dominés, les Tarnais reprennent le match en main et continuent d'envoyer du jeu de tous les côtés. Sur son aile, c'est Filipo Nakosi qui y va se son essai puis Adrea Cocagi, énorme tout le match, franchit lui aussi la ligne. 33-29 pour le CO à l'heure de jeu. Malheureusement, Ben Botica loupe les transformation et ne permet pas à ses coéquipiers de s'envoler. Il laissera au total huit points en route, qui vont coûter cher.

Cela va coûter cher car malgré une défense exceptionnelle, le CO va céder six minutes après la sirène ! Dombrandt s'offre un triplé et crucifie des Castrais effondrés au coup de sifflet final (36-33). Le CO quitte cette Champions Cup avec les honneurs et le sentiment d'être passé à côté de quelque chose de grand ce vendredi soir. Lors des quatre rencontres de la compétition, les joueurs de Pierre-Henri Broncan auront accrocher des points. Quatre bonus défensifs et également un point de bonus offensif arraché sur cette pelouse des Quins.

Contenus sponsorisés