Midi Olympique

Les Castrais échouent de peu face aux Harlequins et tombent à Pierre-Fabre

Les Castrais échouent de peu face aux Harlequins et tombent à Pierre-Fabre

Le 12/12/2021 à 20:16Mis à jour Le 12/12/2021 à 20:44

CHAMPIONS CUP – Le Castres Olympique a concédé une défaite frustrante à domicile, pour ses débuts européennes, tombant de peu face aux Harlequins (18-20). Le CO doit se contenter du bonus défensif à l’issue d’un gros combat, tactique, engagé, où le réalisme anglais a payé.

La déception est forcément grande dans les rangs castrais, car l’envie était là de soigner les débuts européens en allant chercher ce premier succès face à un adversaire à la portée du Castres Olympique mais qui a résisté au courage et au forceps. L’ultime situation du match, qui débouche sur une pénalité contre le CO pour un soutien irrégulière dans un ruck, nourrit cette frustration, car il s’agissait là d’une balle de match presque inespérée face aux Anglais. Car Martin Laveau venait de relancer le suspens juste auparavant en bonifiant un ballon récupéré sous un renvoi, en allant prendre un intervalle gagnant dans une défense pourtant solide (75e). Finalement, c’est un bonus défensif qui vient ponctuer la prestation castraise…

Les 15 pénalités concédées par Castres (contre 9 contre les Harlequins) ont eu leur importance, comme cette transformation de Benjamin Urdapilleta touchant le poteau en début de rencontre… Car le club tarnais avait pris le score, profitant d’un festival de Filipo Nakosi dans son couloir, remisant ensuite pour Josaia Raisuqe (18e). Néanmoins, les difficultés en mêlée jusqu’au coaching ont handicapé plusieurs lancements de jeu, et quelques plaquages manqués n’ont pas aidé. Sur la partie, les Anglais ont battu deux fois plus de défenseurs (19 à 7), parvenant à davantage jouer dans l’avancée. Ils ont surtout fait preuve d’un froid réalisme sur leurs temps forts pour doucher les espoirs des Français.

Les Harlequins séduisent avec un jeu ambitieux

C’est en pratiquant un jeu ambitieux, en voulant à tout prix aller chercher des pénaltouches plutôt que de prendre les points, en essayant de relancer depuis leur camp, que les Quins ont construit un succès important pour eux. Comme le CO, ils sont parvenus à marquer deux fois. Tout d’abord par Lynagh sur une combinaison en touche permettant de fixer la défense et de revenir sur le fermé après un ballon porté (32e). Dombrandt était notamment dans le coup pour sortir le ballon sur cette action, et c’est le troisième ligne qui est venu franchir pour le deuxième essai, là aussi consécutif à une touche et une belle fixation de Walker après son lancer (52e). Puis le talent au pied de Marcus Smith aura été précieux pour les Anglais.

Dans un duel où il a fallu bien gérer l’alternance, l’occupation du terrain, ne jamais baisser d’intensité en défense, et s’adapter à une rude intensité dans les points de rencontre, Castres a parfaitement rivalisé sans finalement parvenir à aller chercher un succès qui était à sa portée. Le CO doit maintenant relever la tête et préparer un déplacement au Munster qui s’annonce tout aussi intense et relevé sur la mythique pelouse du Thomond Park.

Contenus sponsorisés