Midi Olympique

Bourgarit en feu, Retière en héros, Sexton et Keenan en deçà... Le baromètre de Leinster-La Rochelle

Bourgarit en feu, Retière en héros, Sexton et Keenan en deçà... Le baromètre de Leinster-La Rochelle
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 28/05/2022 à 19:54Mis à jour Le 28/05/2022 à 20:26

CHAMPIONS CUP - A Marseille, Pierre Bourgarit a été au four et moulin, quand Arthur Retière a permis aux Rochelais, d’un ultime coup de rein, de remporter la Champions Cup. Côté Leinster, Johnny Sexton fut mis sous pression et parut quelque peu à côté de ses pompes…

Les Tops

Raymond Rhule

Il n’est, a priori, pas l’ailier le mieux coté du vieux continent. Mais l’ancien Grenoblois Raymond Rhule répond souvent présent, dès lors que sonne l’heure des phases finales. Rapide, solide à l’impact et surtout doté d’un bel instinct de finisseur, il a conclu en début de match un magnifique mouvement initié, dans le couloir des quinze mètres, par un "offload" imparable de son compatriote Dillyn Leyds.

Champions Cup - Raymond Rhule (La Rochelle)

Champions Cup - Raymond Rhule (La Rochelle)Midi Olympique

Pierre Bourgarit

Que Pierre Bourgarit n’ait plus été titularisé en équipe de France depuis plus d’un an est révélateur de l’épaisseur du réservoir tricolore… Parce que ce Bourgarit, fort comme un Turc en mêlée, puissant comme quatre à l’impact, excellent au sol et bien plus précis qu’il ne l’était jadis dans ses lancers, est un immense talonneur et l’a encore prouvé samedi après-midi, à Marseille…

Arthur Retière

Entré en jeu en fin de rencontre, Arthur Retière s’est arraché sur la dernière action pour aplatir l’essai de la victoire rochelaise et offrir aux Maritimes un titre historique. Quel punch !

Champions Cup - Arthur Retière a marqué l'essai de la victoire face au Leinster

Champions Cup - Arthur Retière a marqué l'essai de la victoire face au LeinsterMidi Olympique

Robbie Henshaw

La paire de trois-quarts centre qu’il forme, à Dublin, avec la rockstar Gary Ringrose est probablement l’une des plus spectaculaires de la planète ovale. A Marseille, le Lion Henshaw (3 sélections avec les Lions britanniques et irlandais) a donc fait mal aux défenseurs rochelais, alternant entre défi physique et jeu en pivot. Henshaw (1,91m et 101 kg), c’est du costaud !

Champions Cup - Le centre Robbie Henshaw (Leinster) lors de la finale contre La Rochelle

Champions Cup - Le centre Robbie Henshaw (Leinster) lors de la finale contre La RochelleIcon Sport

James Lowe

Le natif de Nouvelle-Zélande, qui a inscrit dix essais depuis le début de la compétition européenne, est le meilleur marqueur de la compétition, avec dix essais inscrits depuis décembre. A Marseille, James Lowe n’a certes pas marqué mais son pied gauche, puissant et précis, fit beaucoup reculer les Rochelais quand son assurance sous les ballons hauts ne laissa jamais l’occasion à Brice Dulin de briller dans ce secteur où le Rochelais excelle pourtant, en général.

Les Flops

Hugo Keenan

En début de match, désertant son couloir, il fut pris par une grimace de Dillyn Leyds et ne put donc empêcher Raymond Rhule de marquer le premier essai de la rencontre. L’arrière de la sélection irlandaise, habituellement si fort balle en mains, fut aussi très discret à Marseille et maladroit sous les balles hautes, car bel et bien mis sous pression par l’agressive défense de La Rochelle.

Johnny Sexton

L’habituel maître à jouer irlandais n’a pas eu l’impact qu’on attendait de lui sur cette rencontre. Mis sous pression, harcelé par les défenseurs rochelais et soumis à rude épreuve par Jonathan Danty, il sortit même du terrain à l’heure de jeu…

Thomas Lavault

Si le deuxième ligne du Stade rochelais Thomas Lavault avait été bon jusqu’à l’heure de jeu, il a alors totalement perdu les pédales en donnant un croche-pied au demi de mêlée James Gibson-Park. Il écopa alors d’un carton jaune et abandonna alors la pelouse du Vélodrome. Heureusement sans conséquence...

Contenus sponsorisés