Midi Olympique

Retière, l'histoire se souviendra de lui

Retière, l'histoire se souviendra de lui

Le 29/05/2022 à 08:49Mis à jour Le 29/05/2022 à 10:00

CHAMPIONS CUP - Auteur de l'essai de la victoire, au bout d'une finale au scénario invraisemblable entre La Rochelle et le Leinster (24-21), Arthur Retière restera à jamais celui qui a délivré le peuple maritime. Entré en jeu en fin de partie, il aura eu un rôle principal et a su faire le bon choix au bon moment.

Berjon a épaté, Retière a pris le relai

Tout au long de la fameuse partie, le très observé Berjon parvenait à réaliser un bon match, lançant notamment quelques belles chandelles et n'hésitant pas à jouer rapidement une pénalité pour emballer le match. Tellement présent, que le demi de mêlée souffrait de terribles crampes dès l'heure de jeu. Il devait céder sa place, soutenu par deux soigneurs, à la 64e minute, remplacé par Arthur Retière. Le petit gabarit aux appuis électriques, eut alors un rôle primordial dans une fin de match à suspense. À dix petites minutes de la fin, les Rochelais comptaient encore quatre petits points de retard et lançaient un assaut ravageur sur la ligne du Leinster.

Champions Cup - La joie de Gregory Alldritt et Matthias Haddad (La Rochelle)

Champions Cup - La joie de Gregory Alldritt et Matthias Haddad (La Rochelle)Midi Olympique

Alldritt, Wardi, Haddad, mais surtout Skelton et Botia... tous les tanks maritimes donnaient de leur corps pour marquer un essai salvateur. Le tout, sous les ordres d'un Arthur Retière qui tentait d'imposer son autorité à ses "gros". Tantôt respecté, tantôt repoussé par ses coéquipiers, il tentait ici et là quelques coups en solo, se faisant refouler. Mais sur une énième séquence, à la 79e minute, après 10 minutes de sièges, c'est bien celui qui rejoindra le Stade toulousain l'an prochain qui voyait une brèche dans la défense de fer irlandaise.

Alors qu'il semblait glisser, il détendait finalement son bras miraculeusement. Ce dernier permettait au ballon d'embrasser tendrement la ligne du Leinster. Retière l'avait fait, La Rochelle l'avait fait : les Jaune et Noir étaient enfin champions d'Europe. Et si l'ensemble des joueurs ont réalisé un gros match, l'histoire, elle, retiendra bien le nom d'Arthur Retière.

Contenus sponsorisés