Icon Sport

Alldritt percutant, West en difficulté… Le baromètre de Racing-La Rochelle

Alldritt percutant, West en difficulté… Le baromètre de Racing-La Rochelle

Le 15/05/2022 à 18:36Mis à jour Le 15/05/2022 à 18:39

CHAMPIONS CUP - Dans un match sacrément brouillon et peu rythmé, La Rochelle a arraché un billet pour affronter le Leinster en finale. Le troisième ligne centre Grégory Alldritt a été omniprésent dans le jeu courant, tandis que son demi d’ouverture, Ihaia West, a manqué de justesse dans l’exercice du tir au but.

Les tops

Grégory Alldritt

Logiquement élu homme du match, le numéro huit a été un des grands acteurs de la victoire rochelaise face au Racing. Il a été le jaune et noir qui a le plus porté la balle (104 mètres parcourus, 18 ballons joués). Il a été, aussi, le meilleur plaqueur du Stade rochelais avec 13 plaquages. Un match plein pour l’international tricolore.

Victor Vito

Sous la chaleur de Lens, le flanker a été précieux offensivement. Avec 84 mètres parcourus ballon en main, le néo-zélandais a souvent mis son équipe dans l’avancée. Il a été dangereux sur ses prises de balle a clairement pesé sur ce match, tout comme son partenaire de la troisième ligne Grégory Alldritt.

Victor Vito - La Rochelle

Victor Vito - La RochelleIcon Sport

Dany Priso

Le gaucher a été le pilier le plus en vue, côté jaune et noir, sur la pelouse de Bollaert. En première période, il s’est fait remarquer avec deux ballons grattés, coup sur coup (17e, 18e). Précieux au sol, le futur toulonnais a aussi été omniprésent dans le jeu courant, avec plusieurs charges dans l’axe.

Les flops

La discipline du Racing

Battu par La Rochelle, le Racing 92 s’est sabordé avec son énorme indiscipline. Les joueurs de Laurent Travers ont été pénalisés à 19 reprises par l’anglais Matthew Carley. Ils ont aussi reçu deux cartons jaunes en trois minutes (Chat à la 51e, Gomes Sa à la 53e). Pendant ce laps de temps, le Stade Rochelais a pris l’avantage au score, pour ne plus le lâcher.

Ihaia West

En difficulté au niveau du tir au but, l’an passé, lors des matchs couperets, Ihaia West a une nouvelle fois manqué de réussite. Il a raté une pénalité presque face aux poteaux et donc largement dans ses cordes (11e) et a complètement dévissé sa tentative de transformation après l’essai de Grégory Alldritt (40e). Au retour des vestiaires, il a tapé le poteau (46e) sur une tentative de 22 mètres, légèrement décalé sur la droite. Pierre Popelin, à son entrée en jeu (52e), a pris la suite dans le tir au but sans plus de réussite (0/2). West a néanmoins inscrit un essai en fin de match.

Ihaia West - La Rochelle

Ihaia West - La RochelleIcon Sport

Finn Russell

Comme son homologue rochelais, le numéro dix du Racing n’a pas été dans son meilleur jour. Il n’a pas su faire la différence face à la grosse défense jaune et noir et a, par moments, été imprécis dans son jeu au pied à l’image de sa pénaltouche non trouvée (21e) ou de ce ballon directement tapé en touche (44e).

Contenus sponsorisés