Icon Sport

Alldritt, Danty et Rhule au dessus, Trinh-Duc n'a pas pesé.. Le baromètre de UBB - La Rochelle

Alldritt, Danty et Rhule au dessus, Trinh-Duc n'a pas pesé.. Le baromètre de UBB - La Rochelle

Le 09/04/2022 à 16:39Mis à jour Le 09/04/2022 à 17:03

CHAMPIONS CUP - Les Rochelais ont plané sur ce huitième de finale aller. Ils n’ont laissé aucune chance à des Bordelais trop hésitants, maladroits ou simplement neutres à l’image des Picamoles, Trinh-Duc ou Ducuing.

Les Tops

Gregory Aldritt

Il banalise l’exploit. Le numéro 8 de l’équipe de France a été l’auteur d’un début de match époustouflant. On l’a vu présent à l’impact avec une dizaine de courses ballons en main. Son moment de grâce fut ce ballon crucial gratté dans un regroupement sous les poteaux rochelais alors que l’UBB espérait encore quelque chose dans ce match. Qu’il soit en bleu ou en jaune, Gregory Alldritt est une arme atomique. Après un début de saison un petit peu en dedans, il multiplie les matchs références depuis en gros, la fin octobre.

Raymond Rhule

L’ailier sud-africain nous avait impressionnés lors du match de Top 14. Il a récidivé en Coupe d’Europe. Il a débloqué la situation en marquant le premier essai, un essai qu’il a su créer lui-même en intervenant au cœur de l’attaque pour s’infiltrer dans une défense totalement dépassée. Chacune de ses interventions a été menaçante, un vrai cauchemar pour les défenseurs adverses. Depuis le mois de janvier, sa montée en puissance est impressionnante.

Champions Cup - Raymond Rhule (La Rochelle) a inscrit le premier essai rochelais face à l'UBB

Champions Cup - Raymond Rhule (La Rochelle) a inscrit le premier essai rochelais face à l'UBBIcon Sport

Jonathan Danty

Il a marqué un essai en bout de ligne fruit d’une magnifique action collective. Mais le centre du XV de France a brillé de bout en bout. Il a bien sûr exprimé tout son potentiel dans le jeu direct, sa spécialité, mais on l'a vu aussi assurer des passes, des courses des prises d’intervalle. Il fut une menace constante et impériale, une arme offensive d’un énorme calibre. Qui peut vraiment le contrer quand il est ainsi, en pleine possession de ses moyens ?

Les Flops

Louis Picamoles

Le numéro 8 de l’UBB avait été très bon samedi dernier alors qu’il jouait deuxième ligne. Revenu à son poste de prédilection. Il n’a pas réédité sa performance lors des retrouvailles européennes. Il est sorti à la pause. On lui reprochera deux départs manqués derrière une mêlée qui semblait pourtant dominatrice. Le deuxième est survenu à un moment très important, alors que l’UBB pouvait encore revenir dans la partie. Dans le jeu courant, il n’aura pas trouvé le rythme, l’impact et l’efficacité de ses meilleures prestations.

François Trinh-Duc

Le demi d’ouverture n’a pas assez pesé sur le jeu. C’est aussi simple que cela. Il n’est pas assez dangereux pour la défense adverse ballon en main. Évidemment, la différence avec l’apport de Matthieu Jalibert fut criante. Ce n’est pas une nouveauté. Pour sa dernière saison au plus haut niveau, l’ancien international est trop neutre. Il ne fait pas beaucoup de bourdes, mais il ne crée pas d’incertitude.

Champions Cup - François Trinh-Duc (UBB) n'a pas pesé face à La Rochelle

Champions Cup - François Trinh-Duc (UBB) n'a pas pesé face à La RochelleIcon Sport

Nans Ducuing

Pour son retour, l’arrière de Bordeaux s’est montré décevant. Peu incisif en attaque ou dans les relances, il s’est rendu coupable de deux erreurs d’appréciation qui ont fait perdre du terrain à son équipe à des moments importants. Il n’a jamais été en mesure de tirer son équipe vers le haut. Il a souffert de la comparaison avec son vis-à-vis Brice Dulin.

Contenus sponsorisés