• Top 14 - Ihaia West (La Rochelle) bute sur la pelouse d'Aguiléra
    Top 14 - Ihaia West (La Rochelle) bute sur la pelouse d'Aguiléra
  • Ihaia West (La Rochelle)
    Ihaia West (La Rochelle)

West, une botte de plus en plus décisive avec la Rochelle

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

CHAMPIONS CUP - L’ouvreur néo-zélandais du Stade rochelais Ihaia West, semble se réconcilier peu à peu avec sa botte. Alors que la fin de saison approche à grand pas, son regain de confiance face aux perches pourrait bien se montrer capital.

Et si la bonne dynamique actuelle maritime provenait de la patte de Ihaia West ? Sa performance ce week-end, suite au succès des siens face à Bordeaux-Bègles (13-31), pour le compte des huitièmes de finale aller de Champions Cup, en résulte. West a affiché un 5/6 au pied (83%) et a permis à ses troupes de maintenir les Girondins à distance. Il en va de même en championnat, où lors des deux dernières journées, la patte du maori s’est révélée précieuse. Contre le Racing 92, le natif d’Havelock North a été le grand artisan du succès rochelais (19-0), avec un 100% de réussite (4/4). En revanche, même s’il n’a affiché qu’un pauvre 50% d’efficacité (2/4) face à l’UBB, impossible de ne pas mentionner sa pénalité transformée en coin, sur la sirène. Fortement sifflé par le public de Chaban-Delmas, l’ouvreur n’a pas tremblé et a offert une victoire déterminante à La Rochelle (15-16), dans la course aux phases finales.

C’était important qu’il la mette, j’espère que ça va le libérer

Depuis trois rencontres à présent, l’ancien des Hurricanes pointe à 79% (11/14) de réussite face aux poteaux. Un pourcentage bien plus élevé qu’à l’accoutumé, puisque le numéro 10 charentais tournait aux alentours des 66%, depuis le début de la saison. Alors que le sprint final est lancé, la réussite de West arrive à point nommé. "Cette année, on est un peu en manque de confiance au niveau des buteurs. Inconsciemment, je pense qu’un joueur du Stade Rochelais qui tape dans le ballon a une pression supplémentaire, à chaque match, que ça soit Ihaia, Jules ou Pierre, parce qu’on sait que notre pourcentage de réussite n’est pas très élevé. C’était important que Ihaia la passe. Parce que c’est sur ces matchs-là que c’est primordial", a indiqué Sébastien Boboul, entraîneur des arrières du Stade rochelais, dans les colonnes de Sud-Ouest.

Ihaia West (La Rochelle)
Ihaia West (La Rochelle)

Dans le money time, West n’a pas toujours brillé cette année et l’ultime pénalité manquée face à Castres (défaite 30-31) a fait couler beaucoup d’encre. Mais Sébastien Boboul se réjouit de la forte mentalité affichée par son ouvreur. "J’étais content pour lui, comme l’ensemble du groupe et du staff. Il a réussi à rebondir après Castres, qui aurait pu lui trotter dans la tête et qui lui a sûrement trotté dans la tête avant la pénalité. Ça l’avait marqué, celle-là va lui faire du bien. C’était important qu’il la mette, j’espère que ça va le libérer".

Désormais, prochain objectif pour les protégés d’O’Gara : la réception de Bordeaux pour le huitième de finale retour de Champions Cup, ce samedi (16h). Et, fort est à parier que l’ouvreur néo-zélandais souhaitera poursuivre sur ce rythme, avant son départ acté la saison prochaine du côté de la rade.

Par Julien SOURNIES