Icon Sport

Élisez votre XV de la Champions Cup 2020-2021 : les ailiers

Élisez votre XV de la Champions Cup 2020-2021 : les ailiers
Par Rugbyrama

Le 25/05/2021 à 19:10Mis à jour Le 25/05/2021 à 22:31

CHAMPIONS CUP - La Champions Cup a pris fin samedi dernier après la victoire en finale du Stade toulousain, sur le Stade rochelais (22-17). Une coupe d’Europe sous un nouveau format, qui a notamment vu l’apparition des huitièmes de finale, avec une grosse domination des clubs français. Rugbyrama vous propose chaque jour d’élire les joueurs qui ont marqué cette année sur la scène européenne.

Keith Earls

Munster - 33 ans - 1m78 - 86kg - Irlande

Lors de la dernière édition, le parcours de l’ailier iconique du Munster s’est arrêté au terme d’un huitième de finale où il aura eu le mérite d’inquiéter le futur champion d’Europe toulousain. Lors de cette défaite irlandaise (33-40), l’expérimenté Keith Earls a montré qu’il avait encore de l’énergie à revendre, en se distinguant avec deux essais. Sans être le plus spectaculaire, l’amoureux de Limerick est probablement l’un des ailiers les plus redoutables de la compétition, de par son profil de finisseur hors-pair. Il l’a montré sur son premier passage dans l’en-but contre Toulouse, où il résiste à Médard et Tolofua avant de s’écrouler derrière la ligne.

Tom O’Flaherty

Exeter Chiefs - 32 ans - 1m80 - 82kg - Angleterre

En plus de se montrer à son aise dans le championnat anglais, Tom O’Flaherty a également fait des ravages dans les défenses adverses en Champions Cup. Véritable dynamiteur, il affiche des statistiques impressionnantes en ayant disputé seulement trois rencontres. Ses huit franchissements ont notamment bien aidé son équipe des Chiefs à forcer les verrous adverses. Et si on peut lui reprocher quelques largesses défensives, son apport offensif est tel que les défenses de Lyon (un essai) et du Leinster (deux essais) se rappellent sans aucun doute encore de lui. Ajoutez cela au fait qu’il détienne le quatrième meilleur total de défenseurs battus (19), et vous obtenez l’un des meilleurs attaquants de cette Coupe d’Europe 2021.

Santiago Cordero

Union Bordeaux Bègles - 27 ans - 1m75 - 83kg - Argentine

Il n’avait marqué qu’un seul essai avec Exeter lors de la Champions Cup 2019 (6 matchs joués). Cette saison, Cordero a soigné ses stats. En allant quatre fois à dame, l’ailier de poche, a montré que quand la mobylette était en route, elle était difficile à stopper. Et si ses crochets en ont mystifié plus d’un, l’Argentin s’est également mué en sauveur lors de la première rencontre contre Northampton, où il inscrit tout simplement l’essai de la victoire, à six minutes du terme.

Teddy Thomas

Racing 92 - 27 ans - 1m85 - 98kg - France

L’ailier francilien commence à être un habitué de la compétition. Et ses adversaires des habitués de ses essais et de ses raids en solitaire. Auteur de six essais en cinq matchs lors de la précédente édition, le virevoltant Teddy Thomas a continué sur sa lancée en 2020-2021, avec trois réalisations en trois rencontres disputées. Ses qualités de funambule ont permis à son équipe de se montrer régulièrement dangereuse en phase offensive. Les Harlequins ou Edimbourg ont ainsi fait les frais des courses chaloupées du trois-quarts racingman. En son absence, le Racing s’est incliné en quart de finale.

Champions Cup - Teddy Thomas (Racing 92)

Champions Cup - Teddy Thomas (Racing 92)Icon Sport

Damian Penaud

ASM Clermont - 24 ans - 1m92 - 94kg - France

Il n’aura fallu que quatre rencontres à l’Auvergnat pour éclabousser la compétition de son talent. Lors de ses (presque) 200 mètres parcourus ballon en main, l’insaisissable Damian Penaud a bien fait galoper ses adversaires, leur jouant souvent de bien vilains tours de passe-passe. Dans cette Champions Cup, il a ainsi été l’un des tout meilleurs franchisseurs, et surtout, le deuxième joueur qui a battu le plus de défenseurs (derrière Antoine Dupont). Si Penaud n’a pas toujours été irréprochable au niveau des plaquages, il a bien aidé les Jaunards à se mettre dans l’avancée et à scorer (3 essais) pour au final mourir aux portes des demies.

Dillyn Leyds

Stade rochelais - 28 ans - 1m85 - 85kg - Afrique du Sud

Finaliste malheureux de la compétition, Leyds a malgré tout grandement participé à la campagne réussie de son équipe. Le Springbok a brillé par sa capacité à se jouer de ses vis-à-vis et à perturber la majorité des blocs défensifs (2 essais, 9 franchissements, 18 défenseurs battus). À l’image de l’équipe rochelaise, il joue notamment une bien belle partition face au Leinster en demi-finale, éclipsant même le très attendu Leinsterman James Lowe.

Raymond Rhule

Stade rochelais - 28 ans - 1m80 - 88kg - Afrique du Sud

Comme son compère sud-africain, l’ancien Grenoblois a disputé sa première compétition européenne cette saison. Et il a lui aussi régalé les supporters maritimes derrière leurs écrans. Souvent disponible, n’hésitant pas à passer après contact, il enchaîne de solides prestations contre Sale, le Leinster, mais aussi contre Toulouse, match où il est l’un des rares Rochelais à franchir le rideau rouge et noir.

Matthis Lebel

Stade toulousain - 22 ans - 1m84 - 84kg - France

Véritable révélation en Top 14, Lebel a pleinement gagné sa place dans le groupe toulousain. Cela vaut aussi pour les échéances européennes, puisque le jeune trois-quarts aile a enchaîné cinq titularisations. Et ne s’est vraiment pas dégonflé. Costaud sur les un contre un (un seul plaquage manqué sur l’ensemble de la compétition), décisif sur les matchs à élimination directe (essais contre l’UBB et le Munster), le bambin a confirmé sa bonne dynamique, et a participé à la victoire finale de son équipe.

Cheslin Kolbe

Stade toulousain - 27 ans - 1m71 - 74kg - Afrique du Sud

Le petit ailier springbok n’a jamais marqué plus de deux essais sur une seule et même édition européenne. S'il n’a pas non plus fait mieux en 2020-2021, il a cette fois été l’un des artisans d’une victoire historique. D’un point de vue purement individuel, il aurait pu ne pas figurer dans cette liste, en partie aussi parce qu’il est resté mué depuis son doublé contre l’Ulster en décembre dernier. Mais le fait est que ses appuis électriques auront encore une fois déstabilisé plus d’un bloc défensif adverse, laissant des espaces à ses partenaires. Exemple face à l’UBB où, dans une partie cadenassée, il a été - juste derrière Antoine Dupont - le joueur ayant le plus fait avancer son équipe.

Qui a été le meilleur ailier en Champions Cup cette saison ?

Sondage
18794 vote(s)
Keith Earls
Tom O’Flaherty
Santiago Cordero
Teddy Thomas
Damian Penaud
Dillyn Leyds
Raymond Rhule
Matthis Lebel
Cheslin Kolbe
Un autre
Contenus sponsorisés