Icon Sport

Toulouse : l'incertitude Médard

Toulouse : l'incertitude Médard
Par Jeremy Fadat via Midi Olympique

Le 27/04/2021 à 11:56Mis à jour Le 27/04/2021 à 11:57

CHAMPIONS CUP - Après la perte de son ailier Yoann Huget, le Stade toulousain est entré dans la préparation de sa demi-finale européenne contre l'Union Bordeaux-Bègles samedi. Et un doute plane donc sur la composition du triangle d'attaque, d'autant que Maxime Médard a été ménagé en ce début de semaine.

Ce lundi, les Toulousains ont retrouvé le chemin de l'entraînement sur les terrains annexes d'Ernest-Wallon, deux jours après leur succès bonifié contre le Racing 92. Bien sûr, les Stadistes sont entrés pleinement dans la préparation de leur demi-finale de Champions Cup samedi, face à l'Union Bordeaux-Bègles. "Il y a les tests covid avant", prévenait Maxime Médard dès samedi soir. Parce que lui et ses partenaires sont suspendus à cette donnée, relative au contexte sanitaire actuel, depuis plusieurs mois.

Aussi parce que les joueurs de l'UBB ont connu une vague de cas positifs ces récentes semaines, qui ont entraîné le report de leurs deux derniers matchs de Top 14 et qui jettent un voile sur la tenue sur la demie. Toujours est-il que les Rouge et Noir doivent en faire abstraction et se concentrer sur ce rendez-vous capital dans les jours à venir. Face au Racing, ils ont évidemment perdu un joueur majeur du groupe, avec l'ailier Yoann Huget, victime d'une rupture du tendon d'Achille qui met une fin prématurée à sa saison et à sa carrière.

Une raison supplémentaire pour ses coéquipiers d'aller chercher un titre qui manque à son palmarès.

Pita Ahki de retour

Pour le reste de l'effectif, la principale inconnue concerne un autre cadre du triangle d'attaque, à savoir Maxime Médard. Touché à un genou, l'arrière international était ménagé lundi. Pourra-t-il tenir sa place samedi ? La réponse sera connue dans le courant de la semaine. Mais cela pourrait obliger le staff à recomposer encore sa ligne de trois-quarts, aussi privée de Sofiane Guitoune jusqu'au terme de l'exercice.

Thomas Ramos (mollet) a repris la course avec intensité mais il serait peut-être prématuré de précipiter son retour pour cette échéance européenne. Arthur Bonneval, remis de sa fracture de la main, a retrouvé l'entraînement collectif mais pourrait manquer de rythme. Quant à Lucas Tauzin (ménisque), il devrait revenir sur les terrains dans les semaines à venir.

Champions Cup - Pita Ahki (Toulouse) face à Clermont

Champions Cup - Pita Ahki (Toulouse) face à ClermontIcon Sport

Si Médard renonçait, les options pour Ugo Mola et ses adjoints pourraient alors être de replacer Cheslin Kolbe à l'arrière et de choisir entre Dimitri Delibes et Juan Cruz Mallia à une aile, sachant que l'autre sera occupé par Matthis Lebel. Mais on n'en est pas là, d'autant que Maxime Médard, en compétiteur hors pair, fera tout ce qui est en son pouvoir pour répondre présent.

Sinon, la bonne nouvelle vient du retour de Pita Ahki. Victime de douleurs au tendon d'Achille depuis un certain temps, le trois-quarts centre néo-zélandais a été géré récemment, ratant les matchs à Castres et contre le Racing 92 notamment, mais il devrait être disponible samedi. Jerome Kaino, qui n'était pas des deux dernières rencontres de championnat non plus, était aussi sur le terrain lundi.

Au contraire de Dorian Aldegheri (mollet) et Pierre Fouyssac (tendon d'Achille) qui étaient préservés, surtout par précaution. Thibaud Flament était aussi à l'infirmerie et un doute plane sur sa participation à la demi-finale. Si les solutions sont plus minces derrière par la force des choses, d'autant que Santiago Chocobares (arrivé récemment dans la Ville rose pour renforcer le groupe) n'est de toute façon pas qualifié en Coupe d'Europe, le staff devra trancher sur son paquet d'avants, où les choix sont plus nombreux.

Contenus sponsorisés