Icon Sport

Toulon fait une "ultime mise au point" dans son conflit avec l'EPCR

Toulon fait une "ultime mise au point" dans son conflit avec l'EPCR

Le 21/12/2020 à 15:04Mis à jour Le 21/12/2020 à 15:19

CHAMPIONS CUP - Alors que le directeur général de l'EPCR a fait part dimanche sur Rugbyrama de son incompréhension face à la réaction des dirigeants toulonnais, en marge de l'annulation du match entre les Scarlets et le RCT alors que la rencontre avait été "déclarée saine" selon lui, le club varois a publié un nouveau communiqué ce lundi pour donner une dernière fois sa version des faits.

Le voici :

"Le Rugby Club Toulonnais souhaite faire une ultime mise au point sur son refus de disputer le match de poule de Champions Cup face aux Scarlets vendredi dernier.

Comme chacun peut l'observer, l'organisation des compétitions de Coupe d'Europe en période épidémique COVID-19 requiert l'application stricte des règles ainsi que des comportements professionnels. En particulier lorsque les protocoles de contrôle sanitaire des pays Britanniques et Français sont différents. Ce point fondamental est à la base du litige qui oppose le RCT et l'EPCR.

L'un des points de contrôle opérationnel concerne la viabilité des matchs durant la semaine qui les précède. En particulier, la réunion du mercredi 16 décembre qui n'a pas eu lieu. Le RCT n'a eu contact avec l'EPCR et son "Events & Operations Director" que le vendredi matin à 9h (8h heure locale), ce dernier évoquant 16 cas contacts chez les Scarlets. Rappelons que le RCT était sur place depuis jeudi après-midi..

La non-réponse de l'EPCR aux questions cruciales qui lui ont été posées vendredi a amplifié l'inquiétude des dirigeants et des joueurs du RCT, et leur décision de ne pas jouer le match. La constante affirmation verbale que "la situation est clean" sans concertation ni preuves objectives ne pouvait nous suffire. Dans ce contexte, la proposition de reporter le match au dimanche n'était pas plus acceptable.

En effet, lors d'une visite au stade de Llanelli le vendredi matin, des informations recueillis auprès de joueurs gallois ont confirmé au RCT que la situation au sein de l'effectif des Scarlets, n'était pas celle qui nous était rapportée par l'EPCR.

La suggestion par l'EPCR de remplacer les joueurs récalcitrants par des joueurs volontaires est surréalistes... Nous la laissons à l'appréciation du public rugbystique.

Le RCT renvoie les lecteurs de ce communiqué à celui publié le 19 décembre au soir sur les questions posées par le RCT, qui n'ont trouvé de réponses ce jour.

Quoiqu'il en soit, des zones d'ombres existent sur le déroulé de la semaine qui a précédé l'heure de la rencontre. Les conditions de sécurité de nos joueurs n'étant pas assurées, c'est en conscience que le Président du RCT a décidé de la non-participation du club à cette deuxième journée de Champions Cup.

Après le déballement médiatique qui a entouré ce litige, le Rugby Club Toulonnais a décidé de mettre un point final au débat public qui l'oppose à l'EPCR et ne communiquera plus au-delà du présent communiqué."

Contenus sponsorisés