facebook

Poules de la mort, tirages abordables… Quels scénarios pour les clubs français en Champions Cup ?

Poules de la mort, tirages abordables… Quels scénarios pour les clubs français en Champions Cup ?
Par Rugbyrama

Le 27/06/2022 à 14:55Mis à jour Le 28/06/2022 à 13:29

CHAMPIONS CUP - Ce mardi, les 8 clubs français engagés en Champions Cup connaîtront leurs adversaires. Avec l’introduction des franchises sud-africaines, la “Coupe d’Europe” prendra une nouvelle dimension et donnera des affiches inédites… pour le meilleur et pour le pire.

Quelques jours après la fin de la saison 2021-22, il faut déjà penser au prochain exercice. Cette année, plus que jamais, l’Europe du rugby aura les yeux rivés sur le tirage des poules de la Champions Cup (mardi 28 juin, à 13h25). Grande nouveauté de la compétition, la participation de trois franchises sud-africaines (Stormers, Bulls, Sharks) rebat les cartes de l’ancienne Coupe d’Europe.

Suivant la même formule que les deux dernières saisons, deux poules de 12 clubs seront tirées au sort avec quatre rencontres par équipe. Les équipes du chapeau 1 rencontreront celles du chapeau 4. Les clubs des chapeaux 2 batailleront face aux clubs des chapeaux 3. Pour cette édition historique, les 8 engagés français connaîtront des fortunes diverses.

Castres et Montpellier heureux finalistes

Fraîchement remis de leur sacre historique, le MHR devrait regarder le tirage au sort avec un sourire en coin. Leur statut de champion permet aux Héraultais d’être automatiquement classés dans le chapeau 1 de la compétition “continentale”. Finaliste malheureux, et éliminé dès les poules malgré de belles performances, le Castres olympique pourrait lui miser sur une qualification en huitièmes de finale.

Les Montpelliérains de Jan Serfontein pourraient retrouver Exeter.

Les Montpelliérains de Jan Serfontein pourraient retrouver Exeter.Icon Sport

Comme les Cistes, les Olympiens seront dans le premier chapeau. Au programme des deux finalistes, quatre clubs potentiels : Exeter, les London Irish, Édimbourg, et les Ospreys. Sans aucun doute, Pierre-Yves Revol et Mohed Altrad souhaiteront éviter les Chiefs. Bien que les Anglais aient réalisé une saison moyenne, la densité de leur pack a encore fait des ravages la saison passée.

Éliminés en huitième face au Munster, les hommes de Rob Baxter étaient tout proches d’écarter les Munstermen. Derrière, les Castrais pourraient retrouver les Irish pour une revanche, les Londoniens avaient fait exploser les Tarnais en huitième de Challenge Cup (64-27). Édimbourg et les Ospreys semblent un cran en-dessous. Face aux Gallois et aux Écossais, Montpellier et Castres devront prendre le maximum de points pour continuer leurs aventures européennes…

Le Munster à éviter, revanche La Rochelle - Leinster ?

Quatre clubs français espéreront un tirage clément, en évitant le Leinster (chapeau 2) ou le Munster (chapeau 3). Classés dans le second chapeau, les Sharks de Durban sont la troisième franchise sud-africaine de la compétition et rencontreront Bordeaux-Bègles ou Toulouse. Après deux confrontations d'affilée en phase finale, le Munster et le Stade toulousain pourraient cette fois-ci, se retrouver en phase de poules. Une chose est certaine, l’un voyagera en Afrique du Sud, l’autre à Thomond Park, le chaudron du Munster. Gloucester et Sale complètent le troisième chapeau.

Les Sharks de Siya Kolisi découvriront la Champions Cup dès la saison 2022-23.

Les Sharks de Siya Kolisi découvriront la Champions Cup dès la saison 2022-23.Icon Sport

Les Sharks anglais débuteront d’ailleurs la saison sans plusieurs cadres (Faf de Klerk, JP du Preez, Aj McGinty…) partis cet été. Malgré sa première couronne européenne arrachée cette saison, La Rochelle sera dans le troisième chapeau et pourrait retrouver le Leinster. Les champions d’Europe se retrouvent aux côtés du Racing 92. Les Ciel et Blanc affronteront les Harlequins ou Northampton, côté anglais, et le Leinster ou l’Ulster, côté irlandais. Pour les Maritimes comme pour les Franciliens, la phase de poules ne sera pas un long fleuve tranquille.

Du lourd pour Lyon et Clermont

Dur retour à la réalité pour les Rhodaniens. Après leur victoire en Challenge Cup, le LOU n’a pu accrocher une place dans le top 6 et se retrouve dans le dernier chapeau. Au programme, Leicester ou les Saracens, et les Stormers ou les Bulls. Ces quatre poids lourds mondiaux permettront aux Lyonnais de se confronter à ce qu’il se fait de mieux entre l’Angleterre et l’Afrique du Sud. Un tirage infernal également promis à Clermont. Qualifiés miraculeusement en Champions Cup lors de la dernière journée, les Auvergnats rencontreront deux de ces quatres clubs. Pour la première fois de leur histoire, Lyonnais et Clermontois affronteront une équipe sud-africaine. Une opportunité historique pour deux écuries à la relance.

Les chapeaux pour le tirage au sort de la Champions Cup

Chapeau 1: Castres Olympique, Montpellier Hérault Rugby, Leicester Tigers, Saracens, Stormers, Bulls

Chapeau 2: Union Bordeaux-Bègles, Stade Toulousain, Harlequins, Northampton Saints, Leinster Rugby, Ulster Rugby

Chapeau 3: Stade Rochelais, Racing 92, Gloucester Rugby, Sale Sharks, Sharks, Munster Rugby

Chapeau 4: ASM Clermont Auvergne, Lyon, Exeter Chiefs, London Irish, Edinburgh Rugby, Ospreys

Par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés