Icon Sport

"Nous avons été méprisés par l'EPCR", Mola sort du silence après la défaite de Toulouse

"Nous avons été méprisés par l'EPCR", Mola sort du silence après la défaite de Toulouse
Par Midi Olympique

Le 24/01/2022 à 16:09Mis à jour Le 24/01/2022 à 16:46

CHAMPIONS CUP - Dans un long entretien accordé en exclusivité à Midi Olympique, le manager toulousain Ugo Mola s'indigne de la manière dont le Stade toulousain a été "méprisé par l'EPCR", avec la défaite sur tapis vert suite à l'annulation du match de la 4e journée face à Cardiff. Une situation qui génère un surplus de frustration dans les rangs rouge et noir. "L'incompréhension" de Mola demeure.

Il dénonce par ailleurs l'attitude de l'EPCR vis-à-vis du champion de France et d'Europe en titre. "Le pire, c’est le mépris. Nous avons été méprisés par l’EPCR. On devait entrer en réunion à 20 heures le jeudi, ce fut à 22 heures. On nous a dit qu’on aurait une réponse dans les cinq minutes et on a attendu d’être convoqué le lendemain à 11 heures alors que Cardiff connaissait la sentence et qu’on bataillait encore".

"On est en train de décrédibiliser notre sport au sens large"

Certes, plusieurs cas positifs à la Covid ont été détectés les jours précédents le match face à Cardiff. Ces joueurs ont alors été isolés, et le staff a adapté ses séances d'entraînement pour pouvoir être en mesure d'aligner une équipe respectueuse des protocoles en vigueur. "On se savait dans une situation sanitaire complexe dès la semaine précédente. On a pris toutes les mesures nécessaires en testant beaucoup pour sortir très vite les joueurs susceptibles d’être positifs. Et en ne s’entraînant quasiment pas au retour des Wasps. Le tout pour présenter une feuille de match qui remplissait les cases données". Et Ugo Mola estime que c'était le cas, avec "une première ligne valide et 23 joueurs testés négatifs. On a même proposé de se tester le matin du match. Il y aurait certainement eu un ou deux joueurs sortis en plus mais on avait la réserve pour mettre deux jeunes. S’il n’y avait eu que des jeunes, je m’en foutais ! Notre équipe aurait été clean sur le terrain et Cardiff ne prenait pas le risque de venir dans un cluster".

Dans ces conditions, il est légitime de ses demander si la Champions Cup a encore un sens. Et sur ce sujet, Ugo Mola a encore un avis très tranché. "Il n'y a pas de sens. Alors, je crie au boycott ? C’est facile, j’allais finir septième, huitième ou éliminé. Ce n’est pas le but, assume celui qui affrontera l'Ulster en 8e de finale pour tenter de défendre sa couronne européenne. On est en train de décrédibiliser notre sport au sens large. C’est ça qui me gêne."

Contenus sponsorisés