Icon Sport

Mola : "Nos avants ont été exceptionnels"

Mola : "Nos avants ont été exceptionnels"

Le 11/04/2021 à 20:28Mis à jour Le 11/04/2021 à 20:29

CHAMPIONS CUP - L’entraîneur stadiste a salué la performance de son paquet d’avants et cette victoire au Michelin, une première depuis 19 ans. Avant de replonger dans l’âpreté du Top 14, il s’attend à un gros choc contre Bordeaux en demi-finale.

Vous étiez largement donnés favori avant cette rencontre. Mais ce match n’a pas été si simple que ça ?

Ceux qui nous donnaient largement favoris ont des télés en bois ou ne regardent pas ce que fait Clermont depuis plusieurs semaines. 19 ans de disette, ce n’est plus du hasard. Quand tu n’es pas capable de gagner quelque part pendant tout ce temps c’est qu’il y a quelque-chose. L’ASM force le respect par la qualité de son rugby et son organisation. Aujourd’hui, il fallait un bon Stade toulousain pour gagner à l’extérieur. Les conditions n’étaient pas forcément les meilleures pour deux équipes qui avaient envie de jouer mais on ne va pas se flageller. On va prendre cette victoire et se préparer pour le championnat avec deux journées compliquées contre Castres et le Racing 92 puis cette demi-finale contre Bordeaux..

Vous êtes fiers de vos joueurs après ces deux victoires au Munster et à Clermont ?

Nous faisons deux performances dignes de ce nom à l’extérieur dans une compétition qui tient à cœur à l’ensemble du club. Gagner au Munster et à Clermont en quinze jours, en récupérant les internationaux et nos contraintes du moment c’est bien. Mais on a fait preuves de caractère et de pragmatisme malgré deux pénalités manquées au début qui laissent augurer un match fermé. Nous n’avons pas réussi à enclencher nos mouvements à part sur deux actions. On va se préparer pour jouer cette belle équipe de l’UBB.

Qu’avez-vous pensé du match de votre charnière, tout en sobriété ?

Je ne sais pas si c’est de la sobriété… A part un ballon mal négocié par Romain (Ntamack) et une mêlée mal gérée par Antoine (Dupont), ils ont été à la hauteur de la rencontre et des conditions qui étaient difficiles avec un ballon glissant. Et cela a cogné fort. D’en bas, les contacts étaient d’une violence absolue. On sait que cette équipe de Clermont est redoutable sur les duels et nos avants ont été exceptionnels. Cela nous a souri et le rebond est tombé du bon côté. Notre conquête a été à la hauteur d’un quart de finale de Coupe d’Europe. On loue souvent les performances de nos trois-quarts mais on va saluer le match de nos avants.

" Il y a Bordeaux sur notre route et l’UBB est équipée avec son effectif impressionnant pour aller aussi en finale de Coupe d’Europe."

Ils avaient déjà été bons sous le soleil irlandais la semaine dernière…

Je ne pense pas que cela soit une question de météo mais ils auront fort à faire dans les semaines à venir. Le Racing est éliminé malheureusement et avec le déplacement à Castres, ce sont deux matches difficiles à négocier. Nous ne sommes que premiers virtuels de ce championnat qui est très compliqué. Il va falloir remettre tout le monde en forme mais nos avants ont été très bons à Clermont. Nous avons la chance d’avoir un effectif taillé pour gagner à Clermont en Coupe d’Europe mais derrière nous sommes un peu plus à flux tendu. Les quinze jours qui arrivent vont nous permettre je l’espère de récupérer un peu de monde. Maxime Médard a été touché en milieu de première mi-temps et à froid, à la pause, on le sentait mâché au niveau des cervicales donc on a préfèré ne pas prendre de risques et injecter du sang frais avec Yoann Huget. Et ne pas se priver de son expérience.

Contenus sponsorisés