Icon Sport

L’UBB est prévenu : Joseph en a sous le pied !

L’UBB est prévenu : Joseph en a sous le pied !

Le 10/04/2021 à 11:31Mis à jour Le 10/04/2021 à 11:34

CHAMPIONS CUP - Désigné Star du Match lors de la victoire du Racing 92 en huitième de finale de la Champions Cup, contre Edinburgh Rugby, le numéro 8 Jordan Joseph (20 ans) a rappelé à quel point son potentiel était exceptionnel. La défense de Bordeaux-Bègles, adversaire des Ciel et Blanc en quart de finale de la Champions Cup, devra tenter de le neutraliser.

Il était partout ! Avec huit passes, 69 mètres parcourus balle en mains en 10 courses, 7 plaquages, 2 passes après contact et un raffut monumental sur le solide ailier écossais Duhan Van der Merwe (1,93m, 106kg), Jordan Joseph a été le grand artisan de la victoire du Racing 92 en huitième de finale de la Champions Cup face à Edinburgh Rugby (56-3). Désigné Star du Match, le numéro 8 francilien (20 ans, 1,89m, 115 kg) a rappelé à tous les observateurs qu’il n’était plus très loin de devenir le grand joueur découvert en juin 2018.

Désigné à cette occasion meilleur joueur de la Coupe du monde des moins de 20 ans, le natif de Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise), formé à Sarcelles puis au RC Massy, avait impressionné tous les observateurs en balayant tous ses adversaires sur son passage, à commencer par les Springboks rejetés au rang de figurants à chaque percussion de l’actuel Racingman. Sacré champion du monde en 2018 aux côtés de Romain Ntamack et Arthur Vincent, mais également en 2019, Joseph était voué à un avenir brillant. "C’est le futur numéro 8 de l’équipe de France", lançait à l’époque Florian Kubiak, le président de l’AAS Sarcelles. Mais ce talent hors-normes aura mis un certain temps avant d’arriver à maturité. Deux ans, plus exactement.

"Le meilleur sur sa génération dans le jeu au sol… "

Aligné à dix reprises cette saison en TOP 14, pour huit titularisations, Jordan Joseh grignote de plus en plus de feuilles de match. Dimanche (13h30), en quart de finale de la Champions Cup, Jordan Joseph sera un précieux atout pour malmener la défense de Bordeaux-Bègles dans son antre de Chaban-Delmas. Présenté par Joffrey Delacour, son ancien entraineur à Massy, comme "le meilleur sur sa génération dans le jeu au sol, un gros gratteur, un franchisseur hors normes, un garçon qui amène de la continuité dans le jeu", Joseph est aussi à l’aise dans les tâches obscures que dans le jeu courant.

" Il nous a montré le niveau qu’il était capable d’atteindre "

Sollicité par de nombreux clubs de Top14 (Montpellier, La Rochelle, Bordeaux-Bègles notamment), le double champion du monde avec les moins de vingt ans (2018 et 2019) a finalement décidé de poursuivre l'aventure avec le Racing 92 (la durée exacte de sa prolongation n’a pas été précisé par le club, ndlr). Pour le plus grand bonheur de Laurent Travers. " Jordan fait tout pour répondre aux exigences du haut niveau. Il se donne les moyens pour y arriver. Il nous a montré le niveau qu’il était capable d’atteindre mais il en attend encore sous le pied. Beaucoup de joueurs ont compris ce qui les séparait d’Espoirs à joueur confirmé ", nous confie Laurent Travers, directeur du rugby du Racing 92. Et d’ajouter : " Mais le plus important, c’est qu’il soit capable de maintenir ce niveau d’exigence envers lui-même et de performances. A partir de là, on pourra dire qu’il est passé de l’autre côté… "

Contenus sponsorisés