• Champions Cup - Morne Steyn (Bulls) en plein élan pour buter
    Champions Cup - Morne Steyn (Bulls) en plein élan pour buter

Le Lou s'incline à Pretoria face aux Bulls dans un match complètement fou

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

CHAMPIONS CUP - Dans cette première journée de Champions Cup, les hommes de Xavier Garbajosa ont été défaits par les Bulls (42-36) au terme d'un match plus qu'ouvert. En tout, onze essais ont été marqués dans ce match aux allures de Super Rugby. Lyon se contente toutefois des deux points de bonus.

Quelle folle entrée en lice ! Les Lyonnais s'avançaient avec beaucoup de curiosité dans ce premier match "européen" d'une équipe française en Afrique du Sud. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils auront participé à un spectacle de grande qualité.

Tout était parti d'une très mauvaise entame. Dans les huit premières minutes de jeu, les Lyonnais encaissaient deux essais. Le premier était l'oeuvre d'une percussion de Jacques du Plessis. L'ancien Montpelliérain jouait au contact. Et après un relais, Sibongile Novuka pouvait faire parler ses qualités en duel, avant de redresser et marquer (7-0, 4e). Le deuxième était grandement parti dû au troisième ligne Nizaam Carr. Tout en puissance, il perforait la défense lyonnaise. Son partenaire Bernard van der Linde relevait le ballon et marquait au pied du poteau gauche (14-0, 8e).

À ce stade, on se dit que dans le défi physique, les Sud-Africains évoluent dans une toute autre catégorie et qu'un retour du Lou est impossible. Morné Steyn rate une pénalité mais peu de temps après, c'est encore le surpuissant Jacques du Plessis qui fait la différence. Le numéro neuf local fait encore sa spéciale : il relève le ballon, feinte la passe, et plonge dans l'en-but. Doublé pour lui (21-0, 21e). Les individualités des Blue Bulls continuent de mettre à mal le rideau lyonnais. Quand ce n'est pas Stedman Gans, c'est Nizaam Carr qui sort vite un ballon. Avant la demi-heure de jeu, le bonus offensif est déjà sécurisé (28-0, 26e).

Le Lou s'incline à Pretoria face aux Bulls dans un match complètement fou ! ?

Le film du match > https://t.co/VcwqLFGubh pic.twitter.com/pkYaR9rmK2

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 10, 2022

Fort heureusement pour les hommes de Xavier Garbajosa, la réaction se veut immédiate. Ainsi, ils répondent par un ballon porté efficace. Arno Botha s'offre un premier essai en s'écroulant dans l'en-but. (28-7, 29e). Avant la pause, ils insistent dans le secteur : Coltman est à la conclusion cette fois. Même si Léo Berdeu rate cette 2e transformation, le Lou est dans le match à la pause (28-12, 39e).

De retour des vestiaires, un départ de mêlée est parfaitement négocié : trois passes suffisent aux Sud-Africains pour que Jacobs, au bénéfice d'un retour intérieur judicieux, aille marquer le 5e essai des siens (35-12, 44e). De façon similaire, Tavite Veredamu sert Ethan Dumortier dans sa course intérieure. Ce dernier use de puissance pour éliminer les défenseurs le séparant de la ligne d'en-but (35-19, 45e). Le rythme est toujours aussi fou avec le doublé d'Arno Botha contre son ancien club. Le troisième ligne centre part d'une mêlée côté ouvert, casse un premier plaquage et se permet un jeu au pied par-dessus l'arrière garde sud-africaine. Son coéquipier Godwin est au soutien mais n'aplatit pas. Pas grave : l'ancien Bull s'en charge (35-26, 49e).

Pendant une dizaine de minutes, les échanges se poursuivent mais les espaces sont moindres. À mesure que les organismes se fatiguent, les collectifs perdent en qualité. Il faut un exploit individuel de Chris Smith pour remettre son équipe à l'abri. Le demi d'ouverture profite d'un surnombre, file dans le dos de Xavier Mignot, résiste au retour de Léo Berdeu et marque après une course de près de 30 mètres (42-29, 68e). Alors que les Bulls accélèrent le rythme pour tuer le match, ils perdent le ballon. Et Lyon passe par le couloir pour s'en sortir. Dylan Cretin réalise un joli numéro en éliminant grâce à ses appuis un défenseur, avant de donner en offload à Godwin. Le centre, cette fois, est à la réception de son coup de pied et peut marquer (42-36, 76e).

La fin de match est d'une rare tension mais les Sud-Africains maintiennent leur avantage au tableau d'affichage. À 6 points de leurs hôtes, et avec 5 essais inscrits, le Lou repart d'Afrique du Sud avec les deux bonus. De quoi positiver pour les hommes de Xavier Garbajosa avant de recevoir les Saracens, écrasant leader du championnat anglais.