Icon Sport

Le duel du jour : Vito – Conan, les grands huit

Le duel du jour : Vito – Conan, les grands huit
Par Rugbyrama

Le 02/05/2021 à 12:24Mis à jour Le 02/05/2021 à 14:33

CHAMPIONS CUP - La Rochelle reçoit le Leinster ce dimanche à Marcel Deflandre, lors de la deuxième demi-finale de la Champions Cup. Un match qui s’annonce être de haut niveau, dans lequel deux joueurs reconnus vont s’affronter. Ils s'agit des fers de lance de la troisième ligne, Victor Vito et Jack Conan.

L’attaque : avantage Vito

Nous parlons ici de deux joueurs aux gabarits similaires mais aux profils toute même assez différents derrière le pack. Victor Vito (1m92, 112kg) est l’homme à tout faire des Maritimes. À 34 ans, le Néo-Zélandais sait parfaitement allier puissance, technique et intelligence de jeu pour bonifier chaque ballon touché. À l’image de l’essai offert à Alldritt en quart de finale face à Sale, son placement est toujours bon et ses choix sont pertinents. Irréprochable, il est un co-capitaine qui montre bel et bien l’exemple sur le terrain. Il est sûrement un poil plus complet que son homologue irlandais.

Même si Conan (28 ans) est lui aussi extrêmement expérimenté. Le troisième ligne, à la puissance dévastatrice (1m93, 114kg), est une des principales armes de sa province du Leinster. Ce n’est pas pour rien qu’elle domine sans partage le Pro 14 depuis plusieurs années. Souvent, il est servi lancé par ses coéquipiers pour défier frontalement le rideau défensif adverse. Plutôt rapide et dynamique, il est très difficile à arrêter et procure sans cesse de l’avancée. Lorsqu’il est enfin pris par la défense, il possède aussi de très bonnes mains pour passer le cuir après contact.

La défense : avantage Conan

Comme citée précédemment, la puissance physique de l’Irlandais fait la différence en défense. Mobile, il est un habitué des gros caramels et des plaquages offensifs. Dans une équipe du Leinster qui s’appuie sur une défense solide, il est un des chefs de meute des Irlandais. Lors du quart de finale contre Exeter, il s’est signalé avec 15 plaquages réussis. Si les Rochelais attendent un défi physique, Jack Conan est leur homme.

Pro 14 - Jack Conan (Leinster) plaque Keith Earls (Munster)

Pro 14 - Jack Conan (Leinster) plaque Keith Earls (Munster)Icon Sport

Vito pour sa part est aussi un défenseur sérieux. Capable de jouer flanker notamment, il ne se fait pas prier lorsqu’un attaquant adverse est à faire tomber. Mais il est vrai que le double champion du monde néo-zélandais se met bien plus en évidence lorsqu’il a la balle en main. Avantage Conan sur ce coup !

La forme du moment : avantage Vito

L’un comme l’autre surfent sur la dynamique impressionnante de leur équipe en ce moment. Le Leinster a remporté, il y a un mois, son quatrième Pro 14 de suite, et effraie la concurrence après sa grosse victoire devant Exeter en quart. Sauf que Vito et les Rochelais sont aussi sur un petit nuage. Co-leader du Top 14, La Rochelle affiche une forme étincelante. Victor Vito, à l’image du collectif bien huilé de son équipe, est toujours très en vue sur le terrain. Il donne le ton sur chaque match des Jaune et Noir, et pourrait une nouvelle fois le faire face au Leinster.

Le résultat : 2-1 pour Vito

Très dur de départager ces deux monuments du rugby mondial. Mais la forme rochelaise donne des ailes à Vito, en vue de la réception du Leinster de Conan. Le défi qu’attend les Maritimes contre l’incontestable Leinster s’annonce aussi frontal qu’intéressant. Et rien n’est encore joué, loin de là.

Qui a l'avantage selon vous ?

Sondage
2870 vote(s)
Victor Vito
Jack Conan
Contenus sponsorisés