• Castres - Hounkpatin
    Castres - Hounkpatin
  • Champions Cup - Castres - Scott Speeding
    Champions Cup - Castres - Scott Speeding

Le CO va à Edimbourg pour redorer son histoire d’amour avec la Champions Cup

Le

CHAMPIONS CUP - Pas vraiment vernis en Coupe d’Europe, les Tarnais du Castres olympique sont en quête d’un succès qui les fuit dans cette compétition depuis quasiment quatre ans…

Si le CO perd samedi en Écosse face aux Edimbourgeois, cela fera quatre années pleines que les Tarnais ne se sont plus imposés en Champions Cup. Une éternité. Il faut en effet remonter à la mouture 2018-2019 pour retrouver trace d’une victoire du Castres olympique au sein de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

C’était le 19 janvier 2019, lors d’un match à Pierre-Fabre face à Gloucester, remporté par les Tarnais 24 à 22. Cette année-là, le CO avait réussi une campagne correcte en remportant trois matchs sur les six que proposait la formule de l’époque. Les victimes étaient toutes plus prestigieuses les unes que les autres puisqu’outre Gloucester, les Tarnais avaient triomphé des Exeter Chiefs et du Munster.

Champions Cup - Castres - Scott Speeding
Champions Cup - Castres - Scott Speeding

Une histoire récente contrariée

Depuis, les supporters tarnais n’ont plus eu beaucoup de joies européennes à savourer. Dire que l’histoire récente du CO en coupe d’Europe est contrariée est un doux euphémisme. Pas qualifié pour l’édition 2019-2020, le CO avait été disqualifié de la Champions Cup version 2020-2021, la faute à des cas de Covid-19 détectés dans ses rangs avant un déplacement chez les Harlequins. L’an passé, et alors qu’ils avaient joué tous leurs matchs, les Tarnais avaient été éliminés sportivement au profit d’équipes qui s’étaient vues attribuer d’obscurs points de compensation après que certains de leurs matchs ont été remis, toujours pour cause de pandémie. Bref, la Champions Cup ne réussit que trop rarement aux Tarnais qui se déplacent en Écosse avec de l’ambition, mais aussi avec la nécessité de bien gérer leur fin d’année civile qui leur proposera un menu très copieux en Top 14 avec un déplacement à Toulouse et la réception du Racing 92.

Les Bleus et Blanc voyageront outre-Manche avec une équipe où de jeunes joueurs auront l’occasion de s’exprimer. Gauthier Maravat, Antoine Bouzerand, Loïs Guerois-Galisson ou Baptiste Cope effectueront ainsi leurs premiers pas en Champions Cup. À eux de prouver au staff tarnais qu’ils peuvent rivaliser face à une formation d’Edimbourg dépeinte comme "très bien en place et de très haut niveau", selon les dires du coach des trois-quarts tarnais, David Darricarrère...

[THREAD #ChampionsCup ?] Tout ce que vous devez savoir sur nos clubs français dans cette 2ème journée. À dérouler ⬇️ pic.twitter.com/6ZnEovWobT

— Midi Olympique (@midi_olympique) December 17, 2022