• Champions Cup - Camille Chat
    Champions Cup - Camille Chat
  • James Lowe - Leinster
    James Lowe - Leinster

Le baromètre Racing 92-Leinster : Chat coûte très cher, Lowe et Sheehan impressionnent

Le

CHAMPIONS CUP - Au Havre, seul Finn Russell put vraiment rivaliser avec les Leinstermen, du côté du Racing. Chez les Blues, les performances de l’ailier James Lowe et du talonneur Dan Sheehan ont impressionné les observateurs…. Voici le baromètre de Racing 92-Leinster !

Les tops

  • James Lowe

L’ailier du Leinster et l’équipe d’Irlande est un animal. Un cheval d’1, 90m et 98 kg qui court diablement vite, renverse l’adversaire à l’impact et possède, ce qui ne gâche rien, un foutu pied gauche. Au Havre, le Néo-Zélandais d’origine a livré un match parfait, perçant le rideau francilien sur chacune de ses initiavives. Respect, mister Lowe…

James Lowe - Leinster
James Lowe - Leinster
  • Ross Byrne

Johnny Sexton blessé au mollet depuis quelques semaines, Ross Byrne avait la lourde tâche de le remplacer au stade Océane, samedi après-midi. S’il n’eut pas la fluidité du grand Johnny sur les lancements de jeu irlandais, il fut en revanche très propre dans son jeu au pied et mena globalement très bien cette équipe du Leinster.

  • Dan Sheehan

Il est souvent, en équipe d’Irlande et au Leinster, la doublure de Ronan Kelleher. Mais pourquoi, au juste ? Contre le Racing, Dan Sheehan a en effet fait une immense impression, lançant parfaitement en touche, avançant sur chacune de ses initiatives et marquant même un essai, en première période.

Dans un match à sens unique, le Leinster étrille le Racing 92 !#RACvLEI #HeinekenChampionsCup

Le film du match > https://t.co/3IP2cq1H9s pic.twitter.com/wfSQMD9x6H

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 10, 2022
  • James Ryan

Combien de ballons James Ryan a-t-il touché, au Havre ? Et combien de foisba-t-il avancé à l’impact ? Au bout d’une demi-heure, on a arrêté de compter tant le deuxième-ligne du Leinster était utilisé, toujours à bon escient, par son demi de mêlée James Gibson-Park. Quelle santé, nom de Dieu !

  • Finn Russell

S’il ne fut pas totalement parfait, l’ouvreur écossais a une nouvelle fois prouvé, au Havre, que le Racing 92 pouvait cette saison compter sur lui : très bon dans l’animation, auteur de quelques off-loads dont il a le secret, Finn Russell fut l’un des rares franciliens à rivaliser avec la montagne irlandaise.

Les flops

  • Camille Chat

Sanctionné d’un carton jaune en première période, son absence du terrain a alors coûté deux essais au Racing et permis aux Leinstermen de faire le break dans cette rencontre.

  • Cedate Gomes-Sa

En difficultés sur certaines mêlées et fautif au sol, Cedate Gomes-Sa eut du mal face au paquet d’avants irlandais pourtant amputé de Tadhg Furlong, au Havre.