Icon Sport

L'antisèche : une envie débordante qui mène l'UBB à la victoire

L'antisèche : une envie débordante qui mène l'UBB à la victoire
Par Rugbyrama

Le 04/04/2021 à 19:09Mis à jour Le 04/04/2021 à 19:14

CHAMPIONS CUP - L'UBB s'offre les Bears de Bristol, leader du championnat anglais et se qualifie pour les quarts de finale de la Champions Cup. Après un début de match compliqué pour les Bordelais, les hommes de Christophe Urios s'illustrent en deuxième mi-temps et s'imposent (36-17) à domicile.

Le résumé du match

Ils l'ont fait ! Les Bordelais ont pris leur revanche face à Bristol ce samedi après-midi, balayant le souvenir amer de la défaite en demi-finale de la Challenge Cup 2020. En première mi-temps les Bordelais se sont fait surprendre dès l'entame de match avec un essai de Purdy (6e) pour Bristol. Les hommes de Christophe Urios sont sous pression et ont du mal à mettre leur jeu en place. L'UBB parvient tout de même à mettre du rythme, ce qui ne sera pas suffisant dans un premier temps, face à la défense féroce des Anglais. Matthieu Jalibert fait un sans-faute au pied et inscrit la totalité des points de son équipe dans cette première mi-temps. L'indiscipline de Bristol permet aux Bordelais de mener d'un point (15-14) à la pause.

La réaction des Bordelais ne se fait pas attendre en deuxième mi-temps, avec un essai de Matthieu Jalibert à la 44e. Un bel effort des avants de l'UBB qui dominent les joueurs de Bristol, et Jalibert qui trouve un intervalle dans la défense anglaise pour venir aplatir et inscrire le premier essai de l'UBB dans cette rencontre. Le tournant du match aurait pu être le carton jaune pour Kayne Douglas qui réduit l'UBB à 14 contre 15, mais il n'en est rien, et les hommes de Christophe Urios concrétisent une deuxième fois à dix minutes de la fin du match. La cerise sur le gâteau c'est l'essai de Nans Ducuing à la 79e qui traverse le terrain sur une interception et marque l'essai de la gagne. La persévérance de Bordeaux paye et leur permet de s'imposer (36-17) avec en prime, une qualification historique en quart de finale.

La décla : "De l'envie et de l'enthousiasme" qui ont payé !

Cameron Woki et Christophe Urios en parlaient en fin de première période et c'est sûrement ce qui a mené les Bordelais à la victoire. Une envie débordante qui a certes révélé l'indiscipline de l'UBB mais qui a finalement payé en deuxième mi-temps.

"Je pense qu'on a envie de bien faire, ce qui nous fait faire des fautes", assure Cameron Woki. Au retour des vestiaires Christophe Urios est lucide et reconnait l'indiscipline de ses joueurs, mais l'entraineur rejoint son troisième ligne dans ses déclarations : "Cette indiscipline, je l'explique par l'envie et l'enthousiasme".

Le fait du match : l''indiscipline fait tâche

L'indiscipline est le gros point noir de ce match à l'image du nombre de pénalités concédées. 16 pour l'UBB et 9 pour Bristol selon l'EPCR. Des fautes qui ternissent un peu le match, mais qui profitent finalement à l'UBB. S'il y en a un qui a su en profiter en tout cas, c'est bien Matthieu Jalibert qui a pu inscrire les 15 points de la première mi-temps. Le carton jaune de Kayne Douglas pour un plaquage haut a mis en danger l'équipe qui a finalement su composer avec l'absence de leur deuxième ligne. 16 pénalités concédées par l'UBB c'est en tout cas le record de ces huitièmes de finale, qui aurait pu leur couter cher.

Les joueurs : Jalibert et Lamerat

Matthieu Jalibert est l'auteur de la quasi-totalité des points bordelais grâce à son jeu au pied et confirme également ses qualités offensives. L'ouvreur de l'UBB fait un très bon match et redonne confiance à son équipe en inscrivant le premier essai des Girondins. Son jeu au pied est presque parfait avec une seule pénalité manquée. Rémi Lamerat fait lui aussi un bon match, et fait des dégâts dans la défense de Bristol. Solide à l'impact, le centre permet à l'UBB de gagner des mètres précieux face à des anglais dangereux.

Rémi Lamerat lors du match contre les Bears de Bristol

Rémi Lamerat lors du match contre les Bears de BristolIcon Sport

La question : Radradra vous a t-il déçu pour son retour à Bordeaux ?

Semi Radradra était très attendu pour son retour chez lui, mais on pourrait presque douter de sa présence sur le terrain. Effectivement le centre n'a pas fait un grand match, dominé par la défense bordelaise qui a su le museler. Une performance presque décevante alors qu'on attendait un retour fracassant du fidjien sur la pelouse du stade Chaban-Delmas.

Radradra vous a t-il déçu pour son retour à Bordeaux ?

Sondage
3804 vote(s)
Oui
Non

Par Manon Moreau

Contenus sponsorisés