Icon Sport

Priso relancé à La Rochelle, Mallia lancé à Toulouse

Priso relancé à La Rochelle, Mallia lancé à Toulouse
Par Nicolas Zanardi via Midi Olympique

Le 21/05/2021 à 13:56Mis à jour Le 21/05/2021 à 14:10

CHAMPIONS CUP - C’est en début d’après-midi que l’EPCR a officialisé les compositions d’équipe de Toulouse et La Rochelle, qui s’affronteront en finale demain en fin d’après-midi. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le combat s’annonce intense au niveau des packs, tandis que le coaching devrait s’avérer crucial entre deux bancs de touche à six avants.

Cette fois, on y est ! Avec les compositions d’équipe rendues officielles pour la finale de Champions Cup, celle-ci s’en trouve vraiment lancée et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux staffs se sont promis un affrontement d’enfer au niveau du paquet d’avants. La preuve ? Rochelais comme Toulousains se sont fendus de bancs de touche en 6-2, qui laissent augurer d’un combat des plus intenses. La seule nuance ? Elle est que les Toulousains se sont davantage renforcés en deuxième ligne sur le banc avec Tekori et Flament (probablement dans le souci de neutraliser le géant Skelton) tandis que les Rochelais se sont renforcés au niveau de la troisième ligne avec Liebenberg et Boudehent, bien conscients que leurs chances de succès passeront par un intense travail de harcèlement en défense et dans le jeu au sol. Autant dire, au vu de ces parti-pris, que la moindre blessure au niveau des lignes arrières pourrait compter double dans cette finale, ce qui peut permettre de penser que les Rochelais sont probablement ceux qui ont pris le plus de risques, compte tenu du retour précoce de blessure de leur indispensable centre Botia.

La Rochelle : Wardi en impact-player

Mais au-delà des bancs, y a-t-il des surprises à constater chez les titulaires ? Au moins une, oui, en ce qui concerne La Rochelle. D’ailleurs, peut-on vraiment parler de surprise en constatant qu’un international (Dany Priso) sera titularisé au poste de pilier gauche au détriment du plus inexpérimenté Reda Wardi ? Dans ce cas précis, oui, tant Wardi semblait indéboulonnable avec le numéro 1 dans le dos, fort de ses 20 titularisations cette saison, contre seulement 5 pour Priso. Reste qu’à bien y regarder, ce choix semble là encore éminemment stratégique, qui pourrait consister à laisser Priso user autant que possible le All Black Charlie Faumuina pour laisser Wardi terminer le travail après l’heure de jeu, l’axe droit de la première ligne remplaçante toulousaine composé des troisième choix Guillaume Marchand et David Ainu’u (en l’absence des internationaux Julien Marchand et Dorian Aldegheri) ayant probablement été considéré par Jonno Gibbes comme l’un des maillons faibles de ses adversaires.

Toulouse : Dupont capitaine plutôt que Kaino

Quant aux Stadistes ? On aurait pu penser, à l’annonce du forfait de Zack Holmes, que Ugo Mola aurait pu être tenté de décaler Ntamack au centre tout en titularisant Ramos à l’ouverture (ce dernier étant d’ailleurs le numéro 10 du Stade lors de l’obtention du Brennus en 2019). Toutefois, le boss du Stade toulousain a logiquement préféré garder sa confiance en la paire du XV de France Ntamack-Dupont, confiant par ailleurs le capitanat à son demi de mêlée plutôt qu’au vétéran Jerome Kaino, qui sera probablement amené à quitter la pelouse autour de la 60e. De fait, c’est l’international argentin Juan Cruz Mallia qui portera le numéro 13 pour la première fois de sa carrière en Coupe d’Europe, après trois titularisations en championnat pour autant de défaites. Autant dire que pour le Puma, l’heure est définitivement venue de montrer à ses nouveaux coéquipiers qu’il n’est pas un chat noir…

Le XV du Stade rochelais : 15. Dulin ; 14. Leyds, 13. Doumayrou, 12. Botia, 11. Rhule ; 10. West, 9. Kerr-Barlow ; 7. Gourdon, 8. Vito, 6. Alldritt ; 5. Skelton, 4. Sazy (cap) ; 3. Atonio, 2. Bourgarit, 1. Priso.

Remplaçants  : 16. Bosch, 17. Wardi, 18. Joly, 19. Lavault, 20. Liebenberg, 21. Boudehent, 22. Retière, 23. Plisson.

Le XV du Stade toulousain : 15. Médard ; 14. Kolbe, 13. Mallia, 12. Ahki, 11. Lebel ; 10. Ntamack, 9. Dupont (cap) ; 7. Cros, 8. Kaino, 6. Elstadt ; 5. Ri. Arnold, 4. Ro. Arnold ; 3. Faumuina, 2. Mauvaka, 1. Baille.

Remplaçants  : 16. G. Marchand, 17. Castets, 18. Ainu'u, 19. Tekori, 20. Flament, 21. Tolofua, 22. Germain, 23. Ramos.

Contenus sponsorisés