Icon Sport

Énorme Atonio, décevant West... Les notes de La Rochelle

Énorme Atonio, décevant West... Les notes de La Rochelle
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 22/05/2021 à 21:30Mis à jour Le 23/05/2021 à 00:40

CHAMPIONS CUP - Geoffrey Doumayrou, Tawera Kerr-Barlow, Pierre Bourgarit ou Uini Atonio ont brillé de mille feux à Twickenham. Will Skelton, lui, fut moins présent qu'à l'habitude.

Ils ont brillé

Pierre Bourgarit : 8/10

Très propre au lancer, il fut comme à son habitude omniprésent dans le combat au sol et le jeu courant.

Uini Atonio : 8/10

Fort comme un Turc en mêlée fermée, il mit aussi quelques sévères tampons en défense et fut percutant balle en mains.

Geoffrey Doumayrou : 7/10

Il fut discret en début de match (une touche directe en première période) mais, en plaquant Cheslin Kolbe alors que le Springbok allait aplatir le premier essai du match, a marqué mille points en une seule action.

Grégory Alldritt : 7/10

Jusqu'à la quatre-vingtième minute, il permit aux Rochelais d'avancer, prouvant une nouvelle fois qu'il était actuellement dans la forme de sa vie.

Tawera Kerr-Barlow : 6/10

Même s'il a coûté trois points à son équipe en début de rencontre, il se reprit ensuite très bien, sauvant même un essai en première période après avoir plaqué Mathis Lebel sur l'aile gauche. Sur l'essai de Juan Cruz Mallia, il fut en revanche trop court mais aplatit, un poil plus tard, le seul essai rochelais. A son sujet, on regrette seulement qu'il se soit débarrassé au pied de la dernière munition de son équipe.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Ils ont été à leur niveau

5/10

Devant, Romain Sazy, Kevin Gourdon et Victor Vito ont marqué leurs adversaires au fer rouge, harcelant les attaquants toulousains et faisant la guerre au sol.

5/10

Raymond Rhule, globalement remuant, eut pourtant trop peu de ballons pour s'exprimer pleinement. Sur l'autre aile, Dillyn Leyds fut lui-aussi convaincant, rattrapant Mathis Lebel en deuxième période qui filait à l'essai.

Brice Dulin : 5/10

Bien que propre sur ses couvertures de balle, fut un peu moins bon sur les contre-attaques que d'habitude.

Ils ont déçu

Levani Botia : 2/10

Spécialement revenu de blessure pour cette finale de Champions Cup, il fut maladroit (deux en-avants et une pénalité) en début de match avant de péter totalement les plombs à la trentième minute de jeu : auteur d'un plaquage très dangereux sur Maxime Médard, il fut logiquement expulsé par M. Pearce.

Will Skelton : 4/10

Bien que costaud sur les phases statiques, il fut moins fort qu'en demi-finale et, auteur d'un en-avant en première période, fut aussi pénalisé pour une obstruction balourde sur Romain Ntamack.

Ihaia West : 4/10

Lui, a bien animé le jeu de son équipe mais, auteur d'un 4/7 dans ses tirs aux buts, il manqua de régularité dans l'exercice.

Dany Priso : 4/10

Dominateur en mêlée face à Charlie Faumuina en première période, il fut ensuite pris par son adversaire néo-zélandais et, à la pause, laissa sa place à Reda Wardi.

Contenus sponsorisés