• Top 14 - Cyril Baille (Toulouse)
    Top 14 - Cyril Baille (Toulouse)
  • Antoine Dupont - Stade toulousain
    Antoine Dupont - Stade toulousain
  • Champions Cup - Rob du Preez et ses coéquipiers ont déroulé contre l'Ulster (39-0) pour leur entrée en Champions Cup
    Champions Cup - Rob du Preez et ses coéquipiers ont déroulé contre l'Ulster (39-0) pour leur entrée en Champions Cup

Baille, le retour du taulier au Stade toulousain

Par Rugbyrama
Le

CHAMPIONS CUP - Cyril Baille, sorti sur blessure lors du match du XV de France contre l’Afrique du Sud, a signé son retour pour le premier match de Champions Cup face au Munster le week-end dernier. Titulaire pour affronter les Anglais de Sale, son retour est de bon augure pour le Stade toulousain.

Il avait manqué une grande partie du début de la saison toulousaine en raison d’une opération aux adducteurs. Cyril Baille avait repris la compétition lors d’un déplacement du Stade toulousain sur la pelouse de Bayonne, pour le compte de la neuvième journée de Top 14. Rappelé immédiatement par le staff du XV de France, pour la tournée hivernale, le pilier avait démarré contre l’Australie et l’Afrique du Sud. Mais lors du deuxième match, il avait dû céder sa place, à la suite d’un hématome. Une blessure qui avait alors inquiété le joueur : "il y a eu cet hématome avec les Bleus contre l'Afrique du Sud qui m'a de nouveau arrêté. Quand je l'ai vu, c'était assez impressionnant. J'ai paniqué sur le moment mais les premiers examens ont été rassurants."

Le gaucher international (29 ans, 38 sélections) avait donc manqué une nouvelle fois à son équipe toulousaine, pour les rencontres contre Lyon et Perpignan. Un début de saison particulier donc pour un taulier de Toulouse et du XV de France : "C'est toujours compliqué à vivre quand tu n'es pas sur le terrain. J'ai subi cette opération début août, il a fallu revenir, mais j'ai bien bossé pour cela avec le staff. Après, il y a eu cet hématome avec les Bleus, qui m'a de nouveau arrêté. Cela m'a embêté, mais au final ce n'était rien de méchant. Là, j'essaie de profiter d'être sur le terrain."

De retour sur les terrains contre le Munster pour la première journée de Champions Cup, Cyril Baille s’est montré rassuré quant à son état et heureux de la victoire des Rouge et Noir : "Je n'avais plus de douleur. Ce n'était qu'un hématome. On a beaucoup défendu en fin de match, il a fallu répondre présent. Avec ces conditions climatiques où on ne voyait pas grand-chose, ce fut très difficile. C'est important d'avoir pu ramener les 4 points de la victoire."

Antoine Dupont - Stade toulousain
Antoine Dupont - Stade toulousain
Sale est une équipe vraiment complète

Pour cette deuxième rencontre de Champions Cup, le club de Didier Lacroix accueille les Anglais de Sale. Une équipe qui pour son entrée dans la compétition à infligée un 39-0 aux Irlandais de l’Ulster. À l’image de ses coéquipiers, le pilier gauche toulousain se méfie de la densité des avants britanniques : "c'est une équipe qui est très solide devant, avec des avants conquérants et une mêlée très forte. Sale est une équipe vraiment complète. Leur pack est plus lourd, dont peut-être un peu plus dense que celui du Munster. Mais je peux vous dire que face aux Irlandais, ça tapait aussi très, très fort. On aura quoi qu'il arrive 4 matchs de poules très engagés, et il faudra se tenir prêt en conséquence."

Si devant, le combat promet d’être rude, les arrières ne sont pas non plus à sous-estimer, avec des joueurs clé, comme Sam James ou encore Rob du Preez. C’est le deuxième de Premiership qui se déplace sur la pelouse du leader du Top 14, l’affrontement promet d’être épique.

Champions Cup - Rob du Preez et ses coéquipiers ont déroulé contre l'Ulster (39-0) pour leur entrée en Champions Cup
Champions Cup - Rob du Preez et ses coéquipiers ont déroulé contre l'Ulster (39-0) pour leur entrée en Champions Cup

Le retour aux affaires du taulier Cyril Baille est donc synonyme de bonne nouvelle du côté de Toulouse. Ugo Mola récupère un joueur expérimenté et qui fait actuellement partie des meilleurs piliers du monde. À l’approche de certaines échéances, comme cette réception des Sale Sharks ou encore la venue du Castres olympique ce vendredi 23 décembre, c'est un renfort précieux que retrouve la mêlée toulousaine.

Par Ghyslain Le Roy