Icon Sport

Clermont revient de nulle part et file en quart !

Clermont revient de nulle part et file en quart !

Le 03/04/2021 à 15:14Mis à jour Le 04/04/2021 à 08:40

CHAMPIONS CUP – Menée jusque dans les derniers instants de ce huitième de finale, l’ASM est parvenue à inverser le sort de ce duel pour s’imposer sur le fil, 27 à 25, à la Ricoh Arena face aux Wasps. Et ce grâce à un essai de Kotaro Matsushima à l’issue d’une folle dernière action. L’aventure continue.

Quel scénario de fou entre les Wasps et l’ASM, avec un huitième de finale européen qui bascule au-delà du temps réglementaire. Alors que la seconde période voit les Anglais davantage capitaliser sur leur avance au score, construite en première période, c’est un ultime essai en remontant tout le terrain qui fait la différence. D’abord grâce à une pénalité permettant de ramener le jeu en bonne position, puis une ultime possession dans les 22m, faite de prises de risque qui permet de prendre les espaces dans les pas de Kotaro Matsushima (80’+4). Puis c’est Camille Lopez, en bonne position, qui transforme et offre donc la victoire aux Auvergnats (80’+5).

Vidéo - Nos pronos avec PARIONS SPORT en Ligne

02:50

Mais que ce fut dur pour les hommes de Franck Azéma dont l’aventure européenne avec les Jaune et Bleu continue. Car ce match à 6 essais (et 4 refusés !) n’est pas de tout repos pour Clermont. Entre une défense souvent généreuse en espaces avec son adversaire, des lancements manquant de précision, et des offensives à contre-temps, difficile de véritablement optimiser les bonnes intentions à la Ricoh Arena.

Les individualités clermontoises font la différence

Si le collectif clermontois manque donc de liant, plusieurs individualités font la différence, à l’image de Peni Ravai, George Moala, Damian Penaud ou encore Kotaro Matsushima. Souvent à réaction comme sur cet essai en contre de Sébastien Bézy sur une relance de Penaud (12e, 7-7), ou bien dans l’incapacité de vraiment marquer son adversaire malgré l’essai de Ravai d’une belle course et après les différences de Moala (20e, 7-14), Clermont fait aussi des fautes qui exposent. Il faut en plus de cela digérer des frustrations, comme cet essai justement refusé à Moala – encore lui – pour un en-avant de passe sur une belle action rapidement menée.

Les Wasps sortent donc de la Champions Cup avec les honneurs et forcément avec frustration, car ils auront marqué trois essais : par Odogwu sur une sublime action en première main (6e, 7-0), par Bassett là aussi après une combinaison en touche et un bon travail en remise de Robson (24e, 14-14), et avec Harris en force (55e, 25-17). Sans oublier les réalisations refusées à Minozzi (9e), Taylor (23e) et Odogwu (37e).

Contenus sponsorisés