Icon Sport

Clermont, battu mais heureux

Clermont, battu mais heureux

Le 23/01/2022 à 16:17Mis à jour Le 23/01/2022 à 16:18

CHAMPIONS CUP - Longtemps dominés en Irlande du nord par la vitesse des Ulstermen, les Auvergnats ont signé une fin de match tonitruante avec trois essais en sept minutes. Insuffisant pour l'emporter (34-31) mais de quoi retenir du positif de ce déplacement. Surtout que, quelques heures plus tard, la victoire du Stade rochelais à Glasgow qualifiait l'ASM.

Tout est bien qui finit bien. Dans tous les sens du terme. Au contact en première période grâce au pied de Morgan Parra (4 sur 4) et ce malgré un essai après la sirène du talonneur Herring, derrière un groupé-pénétrant, l'ASM basculait à la pause avec seulement cinq points de retard (17-12). Avant de prendre un sérieux bouillon. Dynamités par les appuis de l'intenable arrière Mike Lowry et, globalement, par une vitesse d'exécution collective nettement supérieure, les Auvergnats encaissaient un cinglant 17-0 (3 essais) au retour des vestiaires. Une démonstration de rugby, au long de laquelle ils ne touchaient plus le ballon et se contentaient d'endiguer tant bien que mal les vagues de l'Ulster. Avant de rompre, inexorablement.

A 34-12 et un quart d'heure encore à jouer, l'affaire était franchement mal embarquée et la question qui pointait était surtout celle d'une éventuelle rouste.

Un banc de touche XXL qui change tout

C'est tout l'inverse qui se produisit. Revigorée par les entrées en jeu d'un banc de touche XXL (Bibi, Vahaamahina, Lee, Lopez, Penaud), l'ASM mettait de nouveau la main sur le ballon, le déplaçait rapidement sur les extérieurs en (ab)usant de jeux dans le dos et trouvait enfin des espaces.

Van Tonder profitant d'un superbe travail de Tiberghien, Raka décalé par Penaud et une première brèche (encore) ouverte par Tiberghien et Cancoriet, enfin, à la poupe d'un groupé-pénétrant productif, remettaient les Clermontois dans le match.

Finalement insuffisant pour l'emporter. Mais de nature à tempérer l'analyse du match, dont celle de l'entraîneur Jono Gibbes après la rencontre. " C’était une fin de partie excitante. Mais il restera quand même beaucoup de "et si...". Et si on avait montré plus de discipline en première période. Et si on avait eu un peu plus le contrôle de la balle quand on rentrait dans leur moitié de terrain. Cela laisse beaucoup de questions " comme le rapporte La Montagne.

Des Anglais en huitème de finale

Des questions et des imprécisions qu'il conviendra désormais de résoudre pour début avril. Car Clermont, dans son malheur, a finalement vécu un samedi paradoxal : battu en Ulster (34-31), il a pourtant acté sa qualification dans les heures qui suivaient grâce à la victoire du Stade rochelais sur la pelouse de Glasgow. Au pire, les Auvergnats termineront huitièmes de la poule A.

En huitièmes de finale, ils affronteront Leicester, les Harlequins ou Bristol. Réponse ce dimanche soir, au terme des derniers matchs de la phase aller.

Contenus sponsorisés