Icon Sport

C’est qui le plus fort ? Slade vs Henshaw, bataille intense pour une demi-finale

C’est qui le plus fort ? Slade vs Henshaw, bataille intense pour une demi-finale
Par Rugbyrama

Le 06/04/2021 à 16:15Mis à jour Le 06/04/2021 à 17:12

CHAMPIONS CUP - Exeter reçoit le Leinster ce samedi (17h30) pour un choc très attendu en quart de finale de Champions Cup. Dans ce duel entre le tenant du titre et le récent vainqueur du Pro 14, il y aura un match dans le match, celui entre Robbie Henshaw et Henry Slade. Lequel saura guider son équipe vers une demi-finale ?

Le CV

Henry Slade : Se doit-on encore de présenter Henry Slade (28 ans) ? Ouvreur de formation, l’Anglais est au fil du temps devenu un centre redoutable sur un terrain. Il s’affirme en professionnel en 2013 avec Exeter en Premiership, entouré d’une génération en or. Avec les Chiefs, le natif de Plymouth a tout fait. Il participe plusieurs fois à la Coupe d’Europe, qu’il finit par remporter 2020, et gagne deux Premiership (2017, 2020). Il échoue aussi trois fois en finale du championnat anglais (2016, 2018, 2019).

Slade est aussi le troisième meilleur marqueur de l’histoire des Chiefs, avec 494 points inscrits en 158 matchs. Il n’est devancé que par Joe Simmonds et Gareth Steenson. Forcément, ses performances lui ont ouvert les portes de la sélection anglaise. En 2015, il est appelé pour sa première Coupe du Monde, compétition qu’il joue aussi en 2019, lorsque l’Angleterre perd en finale contre l’Afrique du Sud.

Mis en concurrence avec des monstres comme Manu Tuilagi ou Ben Te’o, il s’impose tout de même dans le groupe et compte aujourd’hui 38 sélections et 35 points marqués. Avec cette équipe anglaise, il gagne aussi deux Tournois des 6 Nations et la Coupe d’Automne 2020.

Robbie Henshaw : L’Irlandais se distingue par un palmarès bien fourni. Cadre de la sélection nationale irlandaise, Henshaw (27 ans) compte 58 sélections avec le XV du Trèfle. Parmi elles, deux participations à la Coupe du Monde, et 7 Tournois des 6 Nations disputés, compétition qu’il remporte en 2015. Lors de l’édition 2021, il est impressionnant et est élu dans l’équipe-type. Il fait même partie des six joueurs qui se disputent le titre de meilleur joueur du Tournoi.

Mais là où le centre a le plus brillé, c’est sûrement en club. Avec la franchise du Connacht d’abord, il remporte le Pro 12 en 2016. Il file ensuite au grand Leinster où rien ne peut se dresser sur leur passage. Il gagne avec son nouveau club la Coupe d’Europe 2018 (finaliste en 2019), ainsi que quatre éditions du Pro 14 d’affilées (de 2018 à 2021).

Le natif de Athlon, qui a beaucoup appris de Brian O’Driscoll, rêve sûrement de continuer à gagner, notamment peut-être cette édition 2020-2021 de la Champions Cup.

Les points forts de Slade

Henry Slade est un surdoué. Formé à l’ouverture donc, il a réussi à faire évoluer son jeu pour devenir un centre indiscutable à Exeter et en équipe nationale. C’est bien simple, Slade sait tout faire sur un terrain. Placement, vision du jeu, technique, jeu au pied, vitesse et défense… Tout y passe. Le bonhomme sait se rendre utile en apportant sa classe et sa science du rugby. Pas forcément effrayant physiquement (1m88, 87kg), il fait pourtant peut à tous ses concurrents directs.

Parce qu’on ne sait jamais à quoi s’attendre tant sa palette est grande. S’il découvre un espace, il s’y engouffrera rapidement, s’il y a un coup à jouer, il saura parfaitement le faire. Et ne comptez pas sur lui pour un quelconque laxisme en défense. Slade ne s’échappe pas et est un joueur très efficace au plaquage. Un mec qui voit tout et qui sait tout faire, forcément quelqu’un qu’on veut dans son équipe.

Henry Slade et Robbie Henshaw se sont affrontés plusieurs fois en sélections, mais aussi avec leurs clubs du Leinster et d'Exeter

Henry Slade et Robbie Henshaw se sont affrontés plusieurs fois en sélections, mais aussi avec leurs clubs du Leinster et d'ExeterIcon Sport

Les points forts d’Henshaw

Concernant la rencontre face à son homologue anglais samedi, il faut tout d’abord souligner que Robbie Henshaw est dans une forme étincelante. Le centre Irlandais sort d’un Tournoi des 6 Nation où il a montré toute l’étendue de son talent avec le XV du Trèfle. Élu dans l’équipe-type et nommé parmi les meilleurs joueurs du Tournoi, on peut sans sourcilier répéter qu’Henshaw est en cannes. La victoire de sa province en Pro 14 il y a un peu plus d’une semaine a aussi dû le remettre en confiance pour les échéances à venir.

Dans le style de jeu, c’est une véritable bombe. Très solide (1m91, 103kg), il utilise son physique avantageux pour défier frontalement ses adversaires. Sa capacité d’accélération et son côté très tonique lui permettent aussi d’effacer ses vis-à-vis en un crochet rapide. Difficile à plaquer, il est aussi un excellent défenseur. Solide sans être lent, il peut piéger n’importe quel gabarit par des plaquages efficaces et parfois destructeurs. Un monstre qui est peut-être dans la forme de sa vie.

L’avis de Rugbyrama

Deux joueurs qu’on préfère avoir avec nous, que contre nous. Henry Slade est le talentueux anglais qui a su se réinventer et devenir un joueur exceptionnel, aussi décisif qu’indispensable. Robbie Henshaw est une force de la nature, un garçon taillé pour jouer au rugby et qui sait comment tirer une équipe vers le haut. La différence, c’est aussi que l’Irlandais est dans une forme incroyable. Et c’est grâce à cette dynamique que nous le voyons plus à même de dominer lors de la rencontre de samedi. Slade – Henshaw, c’est un match dans le match qu’il faudra absolument surveiller.

Pour vous, c'est qui le plus fort ?

Sondage
1805 vote(s)
Henry Slade
Robbie Henshaw

Par Yanis GUILLOU

Contenus sponsorisés