Icon Sport

Clermont bat Sale et entretient l’espoir

Clermont bat Sale et entretient l’espoir

Le 16/01/2022 à 20:16Mis à jour Le 16/01/2022 à 20:43

CHAMPIONS CUP - Les Clermontois ont décroché un premier succès européen cette saison, en battant Sale (25-19) au Marcel-Michelin. Dans une partie accrochée, hachée, avec 6 essais en première période puis 6 points marqués au retour des vestiaires, l’ASM est parvenue à basculer du bon côté. Il a fallu s’employer face à des Sharks conquérants.

19-19 à la pause et finalement deux pénalités de Morgan Parra (69e et 74e), permettent à Clermont de faire la différence pour aller chercher un succès face à Sale. Succès qui permet de continuer à croire en une qualification dans cette Champions Cup. Mais que ce fut dur pour des Jaunards qui se sont accrochés, qui ont fait preuve de solidarité et qui ont montré un bel état d’esprit devant leur public afin de tenir ce précieux succès. En face, les Sharks n’ont pourtant rien lâché et sont venus avec des ambitions, au regard de l’engagement qu’ils ont mis dans les duels et du rythme déployé. Mais Clermont a tenu, et a très bien répondu.

Le manque de réalisme au retour des vestiaires a tout de même mis un peu de doute, car l’ASM s’est obstinée à jouer tous les coups à fond alors que le pragmatisme aurait peut-être été plus logique. Mais on ne peut pas lui reprocher d’avoir joué, d’avoir essayé, bien emmenée notamment par la fougue de Damian Penaud, la vista de Camille Lopez et la hargne d’Alivereti Raka. Sale a ensuite perdu en énergie en fin de duel, basculant dans l’indiscipline ce qui a alors fait basculer la rencontre. Pour autant, il a aussi fallu bien défendre sur les quelques incursions anglaises, parfois décousues mais dangereuses.

Un festival d’essais pour débuter la partie

Tout s’est finalement joué durant le premier acte (pour la majeure partie des points). Car avec six essais en 40 minutes, il n’y a pas eu beaucoup de place pour la récupération, et il y a eu une capacité des deux formations à sanctionner d’un essai chaque erreur, ou presque. Les Sharks ont ouvert le bal en force, avec des charges près de la ligne jusqu’à l’ouverture trouvée par Du Preez (6e). Les deux autres réalisations anglaises sont arrivées en réaction, avec Roebuck plus rapide à la course face à O’Connor pour exploiter un jeu au pied dans le dos de la défense (26e), puis avec Rodd sur une autre session de pick and go (33e).

Car l’ASM avait sonné la révolte très tôt, par l’intermédiaire de Fritz Lee d’une prise d’intervalle énergique dans la continuité d’une touche (13e). Alivereti Raka s’est ensuite montré bon finisseur pour une sublime offensive en première main derrière une mêlée, voyant Lopez écarter vers Penaud d’une sautée afin de négocier un surnombre (23e). Et avant la pause, Damian Penaud s’est retrouvé à la réception d’un coup de pied à suivre de son ouvreur pour ramener les siens à hauteur (40e). Voilà une prestation des Clermontois que l’on qualifiera de courageuse, eux qui n’ont pas tout réussi mais qui ont été récompensés.

Contenus sponsorisés