Icon Sport

Actuellement à l'isolement, les Scarlets demandent un report à l'EPCR

Actuellement à l'isolement, les Scarlets demandent un report à l'EPCR
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 03/12/2021 à 14:13Mis à jour Le 06/12/2021 à 09:55

CHAMPIONS CUP - Les joueurs de la province galloise des Scarlets sont actuellement à l'isolement. Les dirigeants estiment donc que leur équipe ne sera pas prête physiquement pour affronter les Bristol Bears, le 11 décembre prochain, en Champions Cup. Ils demandent un report, alors qu'ils affronteront aussi Bordeaux-Bègles, le 19 décembre.

Les Scarlets, franchise galloise de Llanelli, demandent à l'EPCR de reconsidérer sa position sur les équipes touchées par le Covid. En effet, 32 joueurs des Scarlets sont actuellement à l'isolement après un séjour en Afrique du Sud. Les joueurs sont dans un hôtel de Belfast, en Irlande du Nord. Ils n'en seront libérés que la veille de leur premier match face à Bristol, le 11 décembre. Une journée d'entraînement, ce ne serait que très court pour faire face à cette échéance.

Actuellement, l'EPCR privilégie la tenue des matchs coûte que coûte avec la menace d'une défaite 28-0 pour ceux qui déclarent forfait. Les dirigeants des Scarlets ont lancé un appel à l'EPCR en expliquant que leurs joueurs d'élite n'ont plus joué depuis le 22 octobre et que si la franchise devait jouer sans les hommes actuellement en quarantaine, elle ne pourrait pas aligner des joueurs compétitifs à cinq ou six postes et prendrait le risque de jouer avec des espoirs qui sortent juste du rugby scolaire, ou avec des semi-professionnels. Des éléments non compétitifs face à une équipe aussi forte que Bristol.

Simon Muderack, directeur général des Scarlets, a demandé un report ou alors l'autorisation pour ses joueurs placés à l'isolement de s'entraîner au moins une heure par jour. A noter que les Scarlets seront aussi les adversaires de l'UBB, le 19 décembre.

Contenus sponsorisés