Icon Sport

Et si les Saracens tentaient finalement la qualification européenne ?

Et si les Saracens tentaient finalement la qualification européenne ?
Par Rugbyrama

Le 10/12/2019 à 13:44

LE CHIFFRE DU JOUR - Alors que le club anglais comptait initialement délaisser la Coupe d'Europe pour se concentrer sur sa survie en championnat d'Angleterre, leur opération comptable, qui se passe encore mieux que prévu, pourrait finalement leur laisser l'opportunité de se qualifier pour les quarts de finale de la compétition, et plus encore... L'éventualité mérite en tout cas d'être posée.

Six, c'est le nombre de points récoltés par les Saracens lors de la phase-aller des poules de Champions Cup. C'est peu en soi, mais au vu de l'adversité de sa poule, cela s'avère être plutôt positif, d'autant que les Londoniens se sont déplacés deux fois, à Nanterre et à Limerick. Et alors que le champion d'Angleterre en titre laissait entendre il y a quelques semaines qu'il ne jouerait pas cette compétition à fond (entendez pas avec ses forces vives, les jeunes joueurs alignés comptant sur ces matchs de haut-niveau pour tenter de gagner leur places), gageons qu'il pourrait en être tout autrement lors des prochaines rencontres.

En effet, le premier de la poule, le Racing, ne compte "que" 12 points à l'aube de la phase retour, quand suit, juste derrière, le Munster, invaincu lui aussi mais avec 11 points seulement. Sauf que, au vu de son calendrier favorable, qui les verra recevoir les deux premiers et se déplacer aux Ospreys, il y a fort à parier que les hommes du président Wray puissent être finalement plus ambitieux que prévu.

Certes leur priorité reste le championnat, puisque le club londonien doit se sauver malgré une amende de plus de 6 millions d'euros et un retrait de 35 points, mais il en a déjà rattrapé près de la moitié après seulement 6 journées de Premiership. Autant dire que les partenaires de Farrell pourraient finalement être tentés de jouer une phase finale cette année, par opportunité. Avec 18 ou 19 points potentiels, cela pourrait suffire pour voir les quarts de finale en tant que meilleur deuxième.

Leur effectif pléthorique, composé des Itoje, Vunipola, Daly, Williams, Skelton, Barritt et autres, pourrait au final s'avérer suffisant pour, en cas de qualification, utiliser toutes leurs forces vives et aligner leur équipe-type dans l'optique d'un nouveau titre Européen. D'autant que celui-ci demeure à ce jour leur seule option rationnelle pour se qualifier pour la grande Coupe d'Europe la saison prochaine... Reste à savoir ce que feront les Saracens si opportunité il y a, eux qui restent toujours dans l'oeil du cyclone outre-Manche et conspués par la majorité du public anglo-saxon.

Ceci n'est pour l'heure que pure fantaisie, mais leur décision pourrait en tout cas plus que faire parler, et surtout sacrément rebattre les cartes concernant les favoris de la compétition, quand le Leinster, Toulouse ou Exeter, encore invaincus, se voyaient certainement déjà débarrassés d'un concurrent monstre. Les douces joies du rugby moderne.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés