Icon Sport

Mola et "la dynamique des remplaçants"

Mola et "la dynamique des remplaçants"
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 15/11/2019 à 23:25Mis à jour Le 16/11/2019 à 00:07

CHAMPIONS CUP - Toulouse a totalement renversé un match mal engagé. Mais une domination écrasante en deuxième période a fait la différence. Les choix du coach ont payé.

Quel match des Toulousains... en deuxième mi-temps. On retiendra de cette entrée en fanfare du champion de France sur la scène continentale, les "corrections" de Ugo Mola qui a fait des choix forts après la pause. Et Toulouse a redressé totalement une situation compromise car Gloucester a mené 20 à 9. Mais le patron Toulousain a fait sortir Holmes, fait passer Ntmack à l'ouverture, donné leur chance à Placines, Richie Gray, Mauvaka, Castets, Tolofua, tous décisifs.

Voilà comment le Stade a survolé le second acte, une vraie démonstration du pack notamment, souverain en mêlée (excepté sur la dernière) et surtout en touche (sept ballons piqués au total). La possession toulousaine au cours du second acte, fut écrasante. Bézy marqua en force à la conclusion d'une belle action le seul essai français de la partie. Un essai, c'est un minimum vu la supériorité des Rouge et Noir.

Champions Cup - Mark Atkinson (Gloucester) stoppé par Yoann Huget et Sofiane Guitoune (Toulouse)

Champions Cup - Mark Atkinson (Gloucester) stoppé par Yoann Huget et Sofiane Guitoune (Toulouse)Icon Sport

"Nous n'avons jamais paniqué"

Mais leur succès devint rapidement inéluctable et Yoann Huget lâcha in extremis le ballon avant d'aplatir en fin de partie. Gloucester a souffert mille morts devant son public, il devait son score flatteur à la pause à deux exploits terribles de son demi de mêlée Joe Simpson mais ce n'était que des coups de sabre de bois. Mais Toulouse qu'on enferme toujours dans des clichés éculés (le jeu à la toulousaine) a fait une démonstration implacable de jeu d'avants : "Oui, ceux qui sont entrés ont créée une dynamique, on veut toujours personnifier en parlant de tel ou tel, mais c'est la dynamique qui compte", a expliqué Ugo Mola.

"Je pensais qu'on serait plus dominants en mêlée, mais juste après l'essai refusé à Yoann Huget, nous les avons mis au supplice dans être récompensés. Je veux aussi faire remarquer que nous avons pris deux contres magnifiques d'un super joueur, Simpson, mais que nous n'avons pas été mis en danger sur leurs attaques", a ajouté le coach toulousain. Quant à Romain Ntamack, il nous a assuré : "Nous n'avons jamais paniqué."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0