Icon Sport

Ntamack, maturité express

Ntamack, maturité express
Par Rugbyrama

Le 20/09/2020 à 08:33

CHAMPIONS CUP - Après un tournoi réussi, et deux titularisations en Top 14 avec Antoine Dupont qui rappellent celles du XV de France, le champion du monde des U20 semble avoir passé un nouveau cap. À l’approche d’un quart de finale décisif contre l’Ulster, sa performance européenne viendra nous le confirmer.

Il y a deux semaines, à Marcel Michelin, l’ouvreur international de seulement 21 ans venait nous rappeler à quel point il était d’une incroyable maturité pour son âge. Au milieux de décisions arbitrales plusieurs fois contestées, qui allaient à l’encontre de son équipe, il laissait exprimer sa frustration sur le terrain. Mais ses propos au micro de Canal+ raisonnaient tout autrement, privilégiant l’humilité et le respect du corps arbitrale. Des mots qui s’inscrivent dans la lignée de son entraineur, Ugo Mola "ll y a une décision arbitrale qui s’entend et s’explique. Il a au départ été emporté par sa passion. Et c’est important qu’on ait des joueurs passionnés. On ne veut pas de robots. Puis il a su faire preuve de maturité pour parler aux médias."

Et ça tombe bien, en somme, c’est exactement ce que demande le technicien à ses joueurs : Oser, avec lucidité. À l’image de la performance du jeune Toulousain lors de ces deux premiers matchs de Top 14. À l’image de cette relance folle initiée par Ramos, poursuivie par Ntamack. Un risque mesuré qui amène à l’essai quelques minutes plus tard "Disons que je n’étais pas certain que Thomas (Ramos) allait me faire la passe, mais j’étais prêt à la recevoir. Parce que je sais que c’est dans notre ADN de jouer de cette manière." Raconte l’ouvreur.

Jouer pour grandir

Cette ADN, c’est aussi ce qui pousse le jeune Français à grandir si vite. Son choix répété de prendre la touche contre Clermont, plutôt que de tenter la pénalité, il l’assume en mettant en avant le collectif "Je l’ai fait parce que le Stade Toulousain joue pour gagner, et pas finir en matchs nuls. Il y a un an j’aurais quand même choisi cette option. Et si c’était à refaire, je le referais." Cette responsabilité, il l’a aussi acquise avec le XV de France, installé au poste de demi d’ouverture sur tout le Tournoi des 6 Nations "Romain est préparé depuis tout petit pour des matchs de haut niveau. Il a montré qu’il pouvait encaisser la pression sur le dernier tournoi. Être numéro 10 de l’équipe de France c’est pas simple, et en même temps du Stade Toulousain encore moins." Affirme son entraineur à Toulouse. Il appelle malgré tout à ne pas trop en faire autour du prometteur Français même si "il en a les épaules et le talent."

" Bien dans mes crampons"

À tel point qu’Ugo Mola pense lui donner davantage de responsabilités, à l’instar de Dupont qui est passé capitaine contre La Rochelle. Pour Ugo Mola, ce serait la suite logique après son nouveau statut d’international. L’intéressé confirme "Forcément avec ce passage en équipe de France je me sens plus légitime à prendre la parole, à guider les coéquipiers parce que c’est mon rôle aussi. On me fait confiance et je me sens bien dans mes crampons." Autant dire que ce quart de finale contre l’Ulster dimanche sera décisif pour bien des raisons. Parce que le Stade Toulousain doit faire mieux que la précédente édition où il avait échoué en demi-finale. Et parce qu’avec un tel contexte, c’est le moment pour son maître à jouer de prouver, dans ce championnat aussi, qu’il est capable d’évacuer la pression avec la facilité qu’on lui connait. Leader en équipe de France, leader en Top 14, il ne lui reste plus que le statut européen.

Par Geoffroy Jacqueson

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés