Icon Sport

Pélissié : "Il faut arrêter de dire qu'on apprend"

Pélissié : "Il faut arrêter de dire qu'on apprend"

Le 17/11/2019 à 18:21Mis à jour Le 17/11/2019 à 18:23

CHAMPIONS CUP - Le capitaine du LOU, sorti blessé fait un bilan de cette entame ratée de son club à Northampton. Titulaire à la mêlée, il a dû laisser sa place rapidement à Baptiste Couilloud à cause d'une épaule douloureuse. Jonathan Pélissié est venu nous donner son analyse en fin de match.

Quel est votre première synthèse de ce match ?

Beaucoup de frustrations, car nous avions bien préparé ce match. Mais dans les vingt premières minutes, nous avons été pris de partout. On vire à 19-0 contre nous, ce qui est un peu lourd. Ceci dit, on peut nourrir bien des regrets car nous avons aussi vécu des situations très franches d'essais que nous avons loupées. Et tout aurait pu tourner autrement, surtout au vu de la deuxième période que nous avons vraiment dominée.

Avez-vous joué un match de Top 14 à la place 'un match de Coupe d'Europe ?

C'est sûr qu'à ce niveau, les détails priment, il faut régler des petites choses qui passent en Top14, mais pas en Coupe d'Europe. Ceci dit, je ne dirais pas pour autant que nous avons joué un match de Top 14 à la place d'un match de Coupe d'Europe. Non tout simplement, nous n'étions pas dans l'intensité requise pendant les premières vingt ou trente minutes, on a pris des points à ce moment-là et on les a payés à la sortie.

Jonathan Pelissie (Lyon) sort un ballon de la mêlée

Jonathan Pelissie (Lyon) sort un ballon de la mêléeIcon Sport

Et ensuite ?

Je remarque que quand on a pu mettre des choses en place on a marqué. On peut donc accrocher ces équipes-là. Il faut arrêter de dire qu'on apprend. Il faut mettre les choses dans l'ordre pour faire un grand match la semaine prochaine contre le Leinster.

Que pensez vous du match de Northampton, net vainqueur sans vous avoir surclassé pour autant ?

Il nous ont bien contré, tout simplement, même si au tout début ils ont bien exploité des premiers temps de jeu, je le reconnais. Mais ensuite, ils ont fait essentiellement du contre. Ensuite, ils ont souffert quand nous avons remis les choses en place et que nous avons proposé de choses simples et efficaces.

Avez-vous senti un arbitrage différent de celui du championnat de France ?

Oui, il y a eu quelques scénarios qui auraient été différents en Top 14. Notamment sur les mêlées près de leur ligne que nous dominions sans être récompensés même après cinq ou six mêlées à refaire. L'arbitrage des Coupes d'Europe n'est pas le même qu on le savait, on ne peut pas épiloguer là-dessus.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0