Icon Sport

Montpellier peut repartir frustré

Montpellier peut repartir frustré

Le 17/11/2019 à 15:43Mis à jour Le 17/11/2019 à 16:21

CHAMPIONS CUP - Pour son entrée en lice sur la scène européenne, le MHR de Xavier Garbajosa a échoué de peu sur la pelouse du Connacht (23-20). Les Cistes, souvent dangereux, peuvent nourrir de légitimes regrets.

Toujours pas. Décidément, Montpellier n’y arrive pas en terres irlandaises. Le coup est pourtant passé près, à l’occasion de cette 1ère journée de Champions Cup et ce déplacement au Sportsground de Galway. Dans le coup jusqu’au bout, le club héraultais n’a finalement pas réussi à donner le dernier coup de rein pour battre le Connacht et signer une victoire historique après quatre voyages infructueux en Irlande, par le passé. Défaits 23-20, les coéquipiers de Benoît Paillaugue repartent avec un maigre point de bonus défensif, au goût amer. Car ils s’étaient donné les moyens d’y croire, d’entrée de jeu.

Champions Cup - Kélian Galletier (Montpellier) contre le Connacht

Champions Cup - Kélian Galletier (Montpellier) contre le ConnachtIcon Sport

À peine 1’10 et Aaron Cruden aplatissait déjà dans l’en-but adverse, après un mouvement de toute beauté et une dernière remise intérieure de Reilhac, positionné à l’aile ce dimanche. Pour son dernier match sous le maillot du MHR, l’ouvreur néo-zélandais, joker médical du champion du monde Handré Pollard, ne pouvait rêver meilleure entame. Globalement dominateurs dans le premier acte face à une équipe du Connacht handicapée par trois forfaits de dernière minute, les Cistes ont finalement donné des signes de faiblesse dans le money time. Cédant à deux reprises (38e, 40e+5), dont une fois en infériorité numérique suite au carton jaune brandi contre Paul Willemse (40e+3).

Bouthier passe avec brio son premier test européen

Menés pour la première fois du match à la pause (13-10), les hommes de Xavier Garbajosa, solides en défense, ont quand même fini par plier face aux interminables coups de boutoirs assenés par leurs adversaires irlandais, autour de la 50e minute de jeu. Mais l’essai signé Blade (53e) a vite été compensé par celui d’Anthony Bouthier, dix minutes plus tard (63e). Déjà impliqué sur le premier essai des siens, l’arrière s’est offert un exploit personnel juste après l’heure de jeu pour remettre Montpellier en selle (63e), en éliminant quatre défenseurs sur une course de 30m. Comme à ses plus belles heures vannetaises, en Pro D2. Masterclass, en ce jour de découverte de l’aventure européenne.

Oui mais voilà, ce qui pendait au nez des Héraultais a fini par arriver. A force de manquer de réalisme dans les derniers mètres adverses et de perdre de précieuses munitions, le MHR a donné une dernière pièce au Connacht. Et Fitzgerald n’a pas manqué l’occasion de passer la pénalité décisive (68e) suite à une perte d’appuis de Timu au sol. Intéressant jusque-là, en l’absence de Louis Picamoles, le 3e ligne centre a flanché au pire moment. De quoi aggraver, encore un peu plus, le terne bilan en déplacement de Montpellier en Coupe d’Europe. Il était de seulement 18% de victoires (4) à l’extérieur, avant le coup d’envoi. Malgré un point ramené dans l’Hérault, la réception de Gloucester dimanche prochain au GGL Stadium s’annonce déjà comme un premier tournant dans cette campagne européenne. Malheur aux vaincus.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0