Icon Sport

Le LOU tombe en Italie !

Le LOU tombe en Italie !

Le 14/12/2019 à 15:32Mis à jour Le 14/12/2019 à 15:58

CHAMPIONS CUP – Alors que Benetton Rugby n’avait plus gagné un match de Champions Cup depuis janvier 2015, Lyon s’est incliné au Stadio Comunale di Mongo (25-22), et enterre définitivement ses chances de qualification en quart de finale.

Oui, les Lyonnais se sont présentés avec une équipe remaniée en Italie et ne font pas de la Champions Cup leur objectif principal. Mais n’empêche que le leader du Top 14 est tombé face à une formation du Benetton Rugby qui semble avoir mis plus d’envie que son adversaire, trop pénalisé et qui a complètement manqué son entame. Le LOU a certes réagi, parfois fait la course en tête, mais des imprécisions sur ses temps forts et un manque de réalisme ont eu raison des ambitions…

Pour preuve, ces deux essais encaissés coup sur coup. Alors que les "Lions de Trévise" ont monopolisé le cuir durant le premier quart d’heure, Leonardo Sarto est venu conclure sur un côté fermé après une pénaltouche (10’) puis Monty Ioane s’est régalé dans une défense trop fébrile et prise de vitesse à la suite d’un maul (14’). 12-0 alors pour les Italiens, qui attendront cette nouvelle percée derrière une mêlée pour voir Marco Lazzaroni conclure sous les poteaux et offrir la gagne (72’, 25-22).

Malgré une réaction, Lyon s’écroule

Le sursaut d’orgueil des joueurs de Pierre Mignoni fut pourtant intéressant, grâce notamment à une défense plus percutante et à l’image de l’activité de Patrick Sobela. Liam Gill est venu conclure un ballon porté (18’) puis Rudi Wuld s’est distingué sur un exploit individuel et une belle prise d’intervalle (24’). Mais l’essentiel du score a ensuite été déterminé par un duel de buteurs, entre Pato Fernandez (3 sur 3), Jonathan Wisniewski (0 sur 1), Ian Keatley (3 sur 4) et Antonio Rizzi (1 sur 1).

L’essai de Pierre-Louis Barassi, suite à un ballon récupéré en touche par les Lyonnais, avait pourtant redonné l’avantage à un moment important (65’, 18-22). Cela n’aura pas suffi. Les trois munitions perdues en touche ont eu de l’importance, tout comme cette difficulté à véritablement jouer dans l’avancée et à mettre du rythme. Cette troisième défaite semble donc fatale dans la course à la qualification pour une équipe du LOU qui devra relancer la machine en Top 14, à Castres.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0