Icon Sport

Travers : "Le Racing a fait un grand pas"

Travers : "Le Racing a fait un grand pas"
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 23/11/2019 à 22:27Mis à jour Le 23/11/2019 à 22:28

CHAMPIONS CUP - Entre déception et satisfaction, le cœur de Laurent Travers a longtemps balancé à l'issue du match nul obtenu (concédé ? ) sur la pelouse de Thomond Park face au Munster. Mais le manager francilien a finalement préféré positiver.

Quel est votre sentiment après ce match nul ?

C'est mitigé. Il y a de la déception parce que ce match nous avons eu l'opportunité de le gagner. Nous avons quasiment mené au score durant toute la partie. Et ce n'est que sur les cinq dernières minutes que le Munster à cette capacité de revenir au score. Sur les deux fin de mi-temps, nous avons beaucoup trop subi. Mais sur le contenu, j'ai le sentiment que nous étions pas mal. Ça veut quand même dire que le Racing a des ambitions, les joueurs l'ont démontré durant tout le match.

Comment expliquez-vous que le Munster ait réussi à vous mettre autant sous pression sur ces fins de mi-temps alors que vous sembliez avoir le contrôle de la rencontre ?

Par moment, il faut peut-être ne pas jouer dans notre camp et de ne pas s'exposer. Au lieu de chercher à occuper le terrain, on est parfois un peu sortie de notre stratégie. Cela fait partie de l'expérience qui nous fait encore parfois défaut. Toutefois, c'est aussi en sortant du plan du jeu que l'on score parfois. Quand je vois ce qu'on a été capables de réaliser, ce que les joueurs ont mis dans l'intensité défensive, il y a aussi beaucoup de choses positives à retenir. En face, c'était quand même le Munster qui joue la Coupe d'Europe depuis 25 ans, qui l'a gagné deux fois. Je crois que le Racing a fait un grand aujourd'hui et a montré des valeurs et des vertus que certains pensaient que nous n'avions pas. Je crois qu'on peut être fier de ce que les joueurs ont fait ce soir.

Vous avez marqué deux de votre trois essais sur du jeu au pied à suivre. Aviez-vous travaillé en ce sens durant la semaine ?

Certaines choses avaient été identifiées durant la semaine. Nous savions que cett équipe avait un très gros premier rideau. A partir de là, jouer dans le dos de ce premier rideau, c'était important...

Regrettez-vous quelques petites erreurs anodines qui ont coûtées finalement des points ?

Dans les bras de fer, ce sont toujours les petits détails qui font la différence. Mais n'oubliez pas que le Munster a raté un drop en fin de match. Nous aurions très bien pu finalement perdre ce match. Heureusement, il y a eu de très beaux gestes qui nous ont permis de marquer de très beaux essais. On doit aussi regarder les gestes positifs qui nous permis de marquer ces 21 points.

N'est-ce pas votre meilleur match de la saison ?

Je ne sais pas car avant celui-ci, il y a eu aussi celui contre les Saracens et face au Stade français. Depuis le début de la saison, certains matchs nous ont échappé pour trois points ou cinq points. Mais les joueurs travaillent très durs depuis le début de la saison. Et depuis que tout le monde est réuni (ndlr : il parle du retour des internationaux), on sent que l'ambiance est très bonne et que les joueurs ont faim de victoire.

Vous avez pourtant terminé la rencontre avec un paquet d'avants très jeune...

Quand on disait qu'on nous avions pas mal semé sur le début de saison et que nous espérions pouvoir récolter très rapidement, ce n'était pas du vent. Le Racing est un club formateur, ne l'oubliez pas. Quand je vois effectivement que nous terminons la rencontre avec dans le paquet d'avants Kolingar, Baubigny, Oz, Sanconnie, Tanga ou encore Palu, on peut être fier. Faite la moyenne d'âge, vous verrez bien... Evidemment, il y a Donnacha (Ryan) qui nous la plombe un peu (rires).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0