Icon Sport

L’antisèche : le Racing 92 peut s’en vouloir !

L’antisèche : le Racing 92 peut s’en vouloir !
Par Rugbyrama

Le 17/10/2020 à 20:36Mis à jour Le 17/10/2020 à 20:43

CHAMPIONS CUP – Dans une finale d’une intensité folle, c’est Exeter qui s’est imposé de quatre points face au Racing 92 (31-27). Avec ce succès, Exeter remporte son tout premier titre européen. Le Racing 92 rate le coche pour la troisième fois après 2016 et 2018.

Le résumé : combat de titans !

Quel combat dans cette rencontre. Les deux meilleures équipes de coupe d’Europe de la saison étaient bien sur la pelouse et cela a donné une finale vraiment extraordinaire. Que ce soit le Racing 92 ou Exeter, les deux clubs ont envoyé du jeu durant les 80 minutes de la rencontre. La preuve en est avec les huit essais inscrits dans le match. Les Franciliens ont payé leur début de match totalement loupé et les deux essais inscrits par Exeter dans les vingt premières minutes. Valeureux, le Racing 92 échoue pour la troisième reprise en finale de Champions Cup après 2016 et 2018. Les Exeter Chiefs remportent eux leur premier titre de Champions Cup.

Le chiffre : 8

Cette finale a tout simplement était incroyable. Les deux équipes se sont livrées un match d’une intensité folle, avec du jeu, une guerre des rucks et des essais. En effet, avec quatre essais de chaque côté, cette rencontre est l’une des plus prolifiques de l’histoire en finale de coupe d’Europe. En plus des essais des deux paquets d’avants par Cowan-Dickie, Sam Simmonds, Henry Williams pour Exeter et Chat, les équipes se sont aussi envoyées derrière, avec l’essai de Slade, le doublé de Zebo et la réalisation d’Imhoff pour les Franciliens.

Champions Cup - Simon Zebo (Racing 92) marque un essai contre Exeter

Champions Cup - Simon Zebo (Racing 92) marque un essai contre ExeterOther Agency

Le fait du match : le début de match raté du Racing 92

Si cette finale a été ultra serrée durant la majeure partie du match, le début de rencontre des joueurs du Racing 92 a été plus que compliqué et a obligé les Franciliens à courir après le score pendant la totalité du match. Les deux essais de Cowan-Dickie, à la conclusion d’un ballon porté (8e) et l’essai en force de Sam Simmonds (16e) ont permis à Exeter de commencer cette rencontre avec 14 points d’avance.

La question : le Racing aurait-il du prendre les trois points à huit minutes de la fin ?

Terrible désillusion pour le Racing 92 qui échoue à quatre petits points. Surtout, dominateurs en fin de match, les Franciliens ont peut-être été trop joueurs. Alors qu’ils avaient une pénalité le long de la touche à tenter, les joueurs ont choisi de prendre la pénaltouche. Choix dans un premier temps judicieux, mais qui après 19 temps de jeu se révèle infructueux avec une pénalité pour Exeter avec le grattage d’Hidalgo-Clyne. Une décision des joueurs, qui peuvent nourrir des regrets, car à ce moment-là de la rencontre, Le Racing 92 était alors à un point derrière au score 28-27.

Le Racing aurait-il du prendre les points en fin de match ?

Sondage
10274 vote(s)
Oui
Non

Par Damien Souillé

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés