Icon Sport

Exeter rejoint le Stade toulousain

Exeter rejoint le Stade toulousain

Le 20/09/2020 à 20:16Mis à jour Le 20/09/2020 à 20:41

CHAMPIONS CUP - CHAMPIONS CUP – En dominant Northampton au Sandy Park (38-15), Exeter valide son billet pour le dernier carré et retrouvera donc Toulouse le week-end prochain. Les Chiefs ont maitrisé leur sujet, faisant preuve d’une certaine sérénité face à des Saints qui n’ont pas su tenir le rythme.

Clairement, les joueurs de Rob Baxter savent que l’adversité sera tout autre le week-end prochain, au moment où il faudra faire face au Stade toulousain. Face à Northampton dans ce choc anglo-anglais, Exeter n’aura jamais douté et ce même si l’équipe s’est retrouvée menée en début de rencontre après une pénalité de Dan Biggar (7’). D’ailleurs, on a peu le sentiment que les Saints ont mis toutes leurs armes sur cette entame sans parvenir à semer le doute dans la tête des Chiefs.

Sous les yeux d’un certain Eddie Jones, Maunder a sonné le réveil d’un Exeter pragmatique, le demi de mêlée profitant du travail de ses avants pour gagner une mêlée sur introduction adverse, et d’un franchissement de Slade (17’). Si l’on veut être tatillon, on notera quand même qu’Exeter a manqué de constance en conquête avec une touche chahutée et une mêlée pas toujours dominatrice, mais les quelques signes de relâchement peuvent s’entendre au regard de la domination globale.

Vermeulen, détonateur… finisseur

La solide défense des Chiefs a longtemps écœuré un adversaire qui a quand même ouvert deux brèches, par Harrison sur ballon porté (37’) et Dingwall, prenant un intervalle sur une autre pénaltouche (57’). Pour autant, on retiendra la capacité à mettre de la vitesse, à surtout ne pas se retrouver sous pression malgré les coups de pied de Biggar, et on distinguera la prestation d’un certain Jacques Vermeulen qui sera forcément à surveiller pour la demi-finale. Le troisième ligne a inscrit un doublé, d’abord tout en puissance sur une séquence de pick and go (25’), puis tel un trois-quarts avec une feinte de passe suivie de plaquages cassés et d’un crochet (77’).

Nowell en toute facilité dans la défense (42’) et Hill d’une charge gagnante après une pénaltouche (54’) ont contribué, au retour des vestiaires, à ne pas laisser espérer Northampton qui avait au départ cette capacité à vite réagir après avoir encaissé des points. Petit enseignement d’ailleurs pour Toulouse, constater qu’Exeter a eu du mal sur ses réceptions de renvois, mais on ne doutera pas d’une plus grande vigilance le week-end prochain, dans cette demi-finale qui se jouera donc sur le sol anglais…

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés