Midi Olympique

Doublé pour Kolbe, première pour Exeter... Ce qu'il faut retenir des quarts de finale

Doublé pour Kolbe, première pour Exeter... Ce qu'il faut retenir des quarts de finale
Par AFP

Le 20/09/2020 à 20:55Mis à jour Le 20/09/2020 à 20:59

CHAMPIONS CUP - Un doublé supersonique pour Cheslin Kolbe, une première demi-finale européenne pour Exeter, un duel franco-anglais dans le dernier carré... ce qu'il faut retenir des quarts de finale de la Coupe d'Europe de rugby, disputés samedi et dimanche.

Les joueurs

Teddy Iribaren. Le demi de mêlée du Racing 92 a sanctionné l'indiscipline de Clermont en inscrivant 20 points, tous au pied (6 pénalités, 2 transformations, victoire 36-27). Mais pas question de tirer la couverture à lui: "On n'a pas fait un grand match mais on a fait un match sérieux. Quand on dispose d'un paquet d'avants comme celui-ci, le rugby devient facile. Surtout quand on est N.9. J'ai beaucoup de chance de jouer derrière ce paquet-là", a sobrement commenté le capitaine francilien.

Cheslin Kolbe. Comme souvent, les jambes de feu du Sud-Africain ont porté Toulouse contre l'Ulster (36-8). Le champion du monde s'est fendu d'un doublé où il a étalé sa classe et mystifié ses adversaires (2e, 38e). Un extra-terrestre qui a -déjà- inscrit quatre essais en trois matches, toutes compétitions confondues.

Alex Goode. Il a scellé le sort du match pour les Saracens avec une première période XXL, marquée par un essai, trois pénalités et une transformation. Puis l'ouvreur international a passé une pénalité en toute fin de match pour enterrer les espoirs de retour du Leinster (25-17). A 32 ans, "Goodie" est encore très bon.

Les chiffres

1. Jamais les Chiefs n'avaient atteint le dernier carré. Battu en quarts de finale en 2016 par les Wasps, Exeter a -enfin- franchi le cap en disposant de Northampton.

11. le Stade toulousain s'est qualifié pour la onzième fois de son histoire pour les demi-finales de la Coupe d'Europe. Les Rouge et Noir ont atteint six fois la finale, pour quatre sacres (1996, 2003, 2005, 2010).

16. Beaucoup trop indisciplinés, les Clermontois n'ont jamais été en mesure de faire trembler le Racing 92. L'ASM a été sanctionné à seize reprises, connu onze turnovers et récolté deux cartons jaunes (Etienne Falgoux 28e et Rabah Slimani 63e).

Les déclas

"Notre rugby a été plutôt intéressant souvent et un peu approximatif d'autres fois. C'est quand même une chouette performance." Ugo Mola (manager général de Toulouse)

"Il n'y a pas photo. On est face à une belle équipe du Racing qui nous a pris les fondamentaux, sur le rugby pur, le combat, l'agressivité, le combat, la conquête, la discipline... Aujourd'hui, on fait trop de fautes pour pouvoir espérer." Morgan Parra (demi de mêlée de Clermont)

"Cette équipe s'est construit sur un travail acharné face à l'adversité mais aussi la résilience et je pense qu'on a montré le véritable esprit Saracens. On a eu de nombreux revers, mentalement ou physiquement, mais on a mis en évidence la cohésion de notre groupe." Brad Barritt (capitaine des Saracens)

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés